Newsletter du 26.09.2018

Nouvelles actuelles du 26.09.2018

Formation professionnelle initiale

26.09.2018

Contrat d'apprentissage: modifications dans le formulaire pour l'année scolaire 2019/2020

Le formulaire qui s’appliquera aux contrats d’apprentissage pour l’année scolaire 2019/2020 a subi de légères modifications. Un champ supplémentaire intitulé "Appareils électroniques" a par exemple été ajouté dans la rubrique Formation scolaire et CIE. Nouveauté: des informations mises en évidence relient directement certains champs du formulaire interactif au Guide de l’apprentissage. La version remaniée du formulaire interactif ainsi que d’autres documents et informations peuvent être téléchargés via le portail formationprof.ch.

26.09.2018
26.09.2018

Conférence d'automne sur la formation professionnelle

Organisée par le SEFRI, la Conférence d’automne sur la formation professionnelle aura lieu le lundi 5 novembre 2018. L’inscription se fait en ligne. Thèmes au programme: formation professionnelle 2030, compétences de base, formation professionnelle supérieure et futur digital, employé-e de commerce 2022, évaluation de l’encadrement individuel spécialisé ou encore plateforme de mise en réseau pour le renforcement de la formation professionnelle suisse. La professeure Antje-Britta Mörstedt donnera également un exposé sur la génération Z.

26.09.2018

SwissSkills 2018: premier bilan des organisateurs

Du 12 au 16 septembre 2018, les SwissSkills ont offert au public un aperçu de la variété de la formation professionnelle en Suisse. Le premier bilan des organisateurs se révèle positif; ils relèvent "l’atmosphère paisible et l’intérêt exceptionnel du public". Grâce à l’importante couverture médiatique, la formation professionnelle a bénéficié d’une excellente publicité. Durant les cinq jours de la manifestation, 115'515 entrées ont été enregistrées. Par ailleurs, 10'000 personnes étaient officiellement accréditées. 
Communiqué de presse

26.09.2018

IDES: objets parlementaires fédéraux et cantonaux

Le Centre d’information et de documentation IDES de la CDIP publie une liste exhaustive des objets parlementaires dans laquelle sont mentionnées les interventions et activités politiques actuelles dans le domaine de la formation aux niveaux fédéral et cantonal. La liste porte sur tous les objets, de la scolarité obligatoire aux hautes écoles, en passant par la formation professionnelle, le degré secondaire II et la formation continue.
Documentation parlementaire 9/2018
Archives

26.09.2018

OFS: scénarios 2018-2027 pour le degré secondaire II

D’après les nouveaux scénarios de l’OFS pour le système de formation, le nombre total d’élèves du degré secondaire II devrait se tasser jusqu’en 2019, avant de repartir à la hausse dès 2020. Le nombre de titres décernés au terme de la formation professionnelle initiale (CFC et AFP) devrait diminuer dans un premier temps (-3% de 2017 à 2022), avant d’augmenter (+6% de 2022 à 2027). Quant au nombre de maturités gymnasiales, professionnelles et spécialisées, il devrait se maintenir au niveau actuel jusqu’en 2022, puis croître de nouveau (+7% de 2022 à 2027).

26.09.2018

Etude sur le comportement et les connaissances des apprentis en matière financière

Lorsque les jeunes commencent un apprentissage, ils gagnent de l’argent pour la première fois de leur vie. Ils franchissent ainsi un pas important vers l’indépendance économique. Une étude mandatée par l’Union des banques cantonales suisses montre comment les apprentis gèrent leur premier salaire au début de leur formation professionnelle initiale: ils sont en général prudents dans leur gestion des finances au quotidien. Cependant, nombre d’entre eux éprouvent des difficultés à gérer les affaires qui sortent de l’ordinaire.

26.09.2018

Magazine skilled sur le thème de la compétence

L’édition 2/2018 du magazine skilled est consacrée au thème de la compétence. Pour les personnes en formation, il est essentiel que le lien entre apprentissage et quotidien soit étroit. Les experts et expertes de l’IFFP montrent ce que cela implique pour les différents domaines de la formation professionnelle. Le magazine donne d’autres nouvelles sur les thèmes d’actualité à l’IFFP: nouveau bachelor en formation professionnelle ou encore initiative de formation continue pour la transformation digitale (lancée avec le soutien de la Confédération pour le compte des écoles professionnelles).

26.09.2018

IFFP: Bachelor of Science en formation professionnelle

Le nouveau Bachelor of Science en formation professionnelle sera mis en œuvre pour la première fois en septembre 2019 en Suisse alémanique (enseignement en allemand). Les études mettent l’accent sur la transformation digitale de la formation professionnelle et transmettent un savoir technique fondamental dans les domaines suivants: monde professionnel, formation professionnelle, communication, société, économie ainsi que processus d’enseignement et d’apprentissage. La combinaison d’enseignement présentiel, d’e-learning et de travail individuel permet une organisation souple des études. Les étudiants et étudiantes travailleront à l’interface entre formation professionnelle et monde du travail 4.0, accompagneront des projets éducatifs, guideront des processus de formation et soutiendront la transformation numérique dans les grandes entreprises, les administrations ou les écoles professionnelles.

26.09.2018

Avenir du Réseau Métiers à faible effectif

La septième réunion consacrée aux métiers à petit effectif a eu lieu le 30 août 2018 à l’IFFP. Le thème principal a porté sur l’utilité et l’avenir du Réseau Métiers à faible effectif: Comment les principaux partenaires externes de la formation professionnelle évaluent-ils les activités du réseau? Et comment les OrTra associées perçoivent-elles le réseau d’un point de vue interne? Plus de 40 personnes se sont réunies pour échanger sur ces questions et poser des jalons pour l’avenir du réseau. 
Compte rendu (en allemand)

26.09.2018

Livre "Enjeux de la formation professionnelle en Suisse"

La formation professionnelle suisse est partout encensée: sa capacité à intégrer les adolescents dans une formation postobligatoire appréciée par le monde du travail, sa flexibilité et son adaptabilité sont vantées. Mais il ne faut pas sous-estimer la complexité du système: positionnement entre les sphères de la formation et du travail, diversité des publics (âge, origine sociale et culturelle). C’est pourquoi le système est confronté à de nombreux défis. Ces derniers sont évoqués dans l’ouvrage "Enjeux de la formation professionnelle en Suisse" à travers treize contributions de spécialistes.

26.09.2018

Exposition: regard sur les pratiques d'enseignement et l'engagement des élèves

Organisée entre septembre 2018 et mai 2019, l’exposition itinérante FOCUS fera halte dans huit villes de Suisse romande (Renens, Lausanne, Genève, Delémont, Nyon, Martigny, Fribourg et Neuchâtel). Elle permettra aux visiteurs de se mettre dans la peau d’un enseignant ou d’une enseignante et de se confronter à des situations de classe typiques. Elle encourage une réflexion sur les pratiques enseignantes et l’engagement des élèves. Cette exposition est le fruit d’un projet de recherche mené par l’IFFP et financé par le Fonds national suisse.

26.09.2018

OW: exercer sa profession avec passion

Publié chaque année, le magazine de la formation professionnelle d’Obwald est distribué à tous les ménages du canton. L’édition 2018 est consacrée à la passion pour son métier. Plusieurs professionnels disent combien il est utile d’aimer son travail. L’exercice d’une profession forge l’identité. Bien des personnes consultées relèvent que la principale difficulté consiste à trouver sa passion et à reconnaître ses forces.

26.09.2018

SO: apprentis exerçant une activité accessoire

Le service juridique du Département de l’éducation et de la culture du canton de Soleure examine la question des activités accessoires des apprentis. Les employeurs et les jeunes en formation peuvent convenir, dans le contrat d’apprentissage, qu’une activité accessoire n’est pas permise ou exige le consentement de l’entreprise. Si rien n’a été convenu, les dispositions du contrat s’appliquent, mais elles n’interdisent pas les activités accessoires. La formation professionnelle initiale représente néanmoins un engagement à plein temps; les activités accessoires ne devraient être acceptées qu’avec modération. Une personne mineure peut en principe aussi exercer une activité professionnelle accessoire, mais uniquement avec le consentement de son représentant légal.
Davantage d’informations (p. 19)

26.09.2018

TI: série de manifestations sur l'avenir de la formation professionnelle

La Conférence de la Suisse italienne pour l’éducation des adultes (CFC) organise une série de manifestations en collaboration avec l’IFFP. Cette année, elles ont pour thème "La formation à l’épreuve de l’avenir. Créativité, solidité et transversalité". Le premier événement a eu lieu le 13 septembre 2018. La conférence et la table ronde qui s’y sont tenues peuvent être visionnées en ligne. Les prochaines manifestations s’intitulent "Automatisation et numérisation" et "Jeunes et création de valeur". Elles auront lieu les 25 octobre et 29 novembre 2018 à Lugano. 
Davantage d’informations

26.09.2018

VD: le canton sensibilise les apprentis et apprenties contre le harcèlement sexuel

Par des affiches dans les transports publics vaudois et la distribution de flyers, la Direction générale de l’enseignement postobligatoire et le Bureau de l’égalité entre les femmes et les hommes lancent une campagne contre le harcèlement sexuel sur le lieu de travail. Parmi les jeunes en formation, les apprentis et apprenties sont les plus exposés au risque d’être victimes d’un comportement abusif. 
Voir aussi l’aide-mémoire N° 209 "Harcèlement sexuel".

26.09.2018

ZH: préparer les écoles professionnelles pour l'avenir

Conduit avec toutes les parties intéressées, le projet "Centres de compétences" vise à introduire une nouvelle répartition des professions entre les écoles professionnelles du canton de Zurich. L’objectif consiste à réunir les compétences dans les écoles, à utiliser au mieux les locaux et à renforcer les régions. Les écoles doivent pouvoir se développer de manière optimale sur les plans pédagogique et professionnel, tout en disposant de moyens financiers et organisationnels solides. En 2017, quelque 42'000 apprentis et apprenties ont fréquenté une école professionnelle; d’ici à 2030, il y en aura au moins 11'000 de plus. La numérisation modifiera de manière durable le monde du travail et la formation professionnelle. De nouvelles professions et de nouveaux champs professionnels verront le jour, tandis que d’autres perdront de leur importance.
Communiqué de presse

26.09.2018

ZH: prévenir les ruptures d'apprentissage

L’Association zurichoise des maîtres boulangers-pâtissiers s’engage dans la lutte contre le nombre élevé de ruptures d’apprentissage. Depuis 2015, grâce à la coopération avec l’Office des écoles du 2e degré et de la formation professionnelle du canton, six formateurs expérimentés interviennent avec succès en qualité de mentors lorsque des situations délicates se présentent pendant l’apprentissage. L’un d’entre eux, Ernst Hotz, est intervenu à deux reprises. Dans les deux cas, quelques entretiens (d’abord séparément avec la personne en formation et le formateur, puis avec eux) ont permis de clarifier la situation.
Davantage d’informations

26.09.2018

Autriche: répondre aux besoins de main-d'œuvre qualifiée et offrir des perspectives aux jeunes

Actuellement, l’Autriche connaît une phase de croissance économique, compte 350'000 chômeurs et manque de main-d’œuvre qualifiée. Cela n’est pas logique. Le pays prend donc les mesures suivantes: mieux utiliser le potentiel des jeunes pour une formation duale, chercher les travailleurs hautement qualifiés dans l’UE et exploiter les possibilités d’attirer des spécialistes de pays tiers (allégement de la bureaucratie et procédures plus rapides).
Communiqué de presse

Formation professionnelle supérieure et continue

26.09.2018

Règlements en consultation

Les associations professionnelles compétentes ont déposé au SEFRI plusieurs projets de règlements concernant les examens professionnels de spécialiste des branches de la boulangerie-pâtisserie-confiserie, de chef/fe boulanger/ère-pâtissier/ère-confiseur/euse (orientations: boulangerie-pâtisserie, pâtisserie-confiserie) et d’instructeur/trice de la protection civile avec brevet fédéral.
Feuille fédérale du 18 septembre 2018

26.09.2018

OFS: deux publications sur la formation continue

Quelle importance les entreprises suisses accordent-elles à la formation professionnelle continue? Quelles activités encouragent-elles et quelles sont les raisons à l’origine d’une absence de soutien? Avec la publication "La formation professionnelle continue dans les entreprises en 2015", l’OFS livre pour la deuxième fois des réponses à ces questions.
A travers l’actualisation des connaissances professionnelles, la formation continue permet de préserver la compétitivité sur le marché du travail. La brochure "La formation continue en Suisse 2016" contient les chiffres clés du Microrecensement formation de base et formation continue. Cette enquête fournit des informations sur la participation à la formation continue de la population résidante permanente de Suisse âgée de 15 à 75 ans.

26.09.2018

TI: promouvoir les compétences de base

Le Conseil d’Etat tessinois a lancé un plan cantonal pour soutenir la qualification des adultes. La promotion, le renforcement et le maintien des compétences de base des adultes constituent sa première dimension stratégique. En août 2018, le Département de l’éducation, de la culture et des sports a lancé, pour la deuxième année consécutive, une campagne cantonale de sensibilisation et d’information qui complète la campagne nationale "Simplement mieux!"
Davantage d’informations

26.09.2018

Allemagne: prise en compte de l'apprentissage non certifié

Des procédures cohérentes de reconnaissance des compétences doivent être développées à l’initiative de l’UE. Les instruments classiques de la psychologie et de la théorie des tests atteignent leurs limites lorsqu’il s’agit de prendre en compte l’apprentissage non formel et informel. Comment justifier et aménager la reconnaissance et la validation dans le contexte de l’éducation des adultes afin de satisfaire aux critères de validité, de fiabilité et de praticabilité et de trouver l’approbation tant chez les apprenants que dans les établissements concernés? C’est la question que se pose une revue allemande consacrée à la recherche en formation continue.

Formation générale et hautes écoles

26.09.2018

OFS: 267'000 étudiants dans l'ensemble des hautes écoles en 2027

Selon le scénario de référence de l’OFS, le nombre d’étudiants de l’ensemble des hautes écoles suisses devrait progresser de 1% par année jusqu’en 2020, pour atteindre 255'000 étudiants à la rentrée 2020/2021 (2017: 247'000). La hausse des effectifs serait ensuite plus modérée et la croissance du nombre d’étudiants devrait se limiter à 0,6% en moyenne annuelle, freinée par le recul démographique attendu dans les classes d’âge concernées. Les effectifs des hautes écoles suisses atteindraient ainsi 267'000 étudiants en 2027, soit une progression de 8% sur la période 2017-2027 (+6% dans les HEU, +10% dans les HES et +12% dans les HEP).

26.09.2018

Rapport de l'OCDE: 51% des diplômés des hautes écoles sont des femmes

En Suisse, la proportion de femmes diplômées de l’enseignement supérieur a augmenté deux fois plus vite que celle des hommes au cours des dix dernières années, comme le montre un rapport de l’OCDE. Aujourd’hui, 51% des diplômés des hautes écoles sont des femmes. La formation professionnelle continue d’occuper une place importante dans le système éducatif suisse. Ainsi, 65% des jeunes ont achevé une telle formation, contre 44% en moyenne dans les pays de l’OCDE.

26.09.2018

Moins d'étudiants en échange

Sur les 18'000 étudiants que compte actuellement l’Université de Berne, seuls 200 sont en échange. Il y en a à peu près autant à l’Université de Zurich, la plus grande université de Suisse. Chaque semestre, l’Université de Bâle ne recense qu’une cinquantaine d’étudiants en échange. Selon Amanda Crameri, cheffe du domaine Enseignement tertiaire chez Movetia, cette situation s’explique notamment par le fait que la Suisse n’est plus membre du programme "Erasmus". En outre, à cause du franc fort, certains étudiants renoncent à choisir la Suisse comme destination d’échange.
Davantage d’informations: Der Bund

26.09.2018

EPFL: lancement d'une application pour apprendre à apprendre

Pour la rentrée 2018/2019, l’EPFL lance une nouvelle application: Learning Companion. Disponible en français et en anglais, celle-ci vise à améliorer le processus d’apprentissage des étudiants et offre aux enseignants la possibilité de mieux cibler les difficultés des élèves. La première rubrique, accessible à tout public, comporte huit questionnaires. Elle permet d’identifier les habitudes d’apprentissage et fournit un conseil personnalisé pour améliorer ce processus. La deuxième rubrique, accessible pour l’instant uniquement aux étudiants et aux enseignants de l’EPFL, permet un suivi des exercices, avec des graphiques présentant le profil de la classe et les difficultés des élèves.
Communiqué de presse

26.09.2018

FR: démarrage du bachelor HES bilingue en soins infirmiers

Dès cet automne 2018, la Haute école de santé de Fribourg (Heds FR) propose un nouveau bachelor bilingue en soins infirmiers. Les cours et les stages sont répartis à 50% en allemand et à 50% en français. L’enseignement favorise un apprentissage immersif avec des situations de soins complexes et des objectifs ciblés sur les réalités de la barrière linguistique, la diversité, le contexte culturel ou la communication dans des conditions de stress. Par ailleurs, la rentrée à la Heds FR est marquée par un nouveau record d’effectif en soins infirmiers (bachelor) et en ostéopathie (bachelor et master).
Communiqué de presse

26.09.2018

NE: du succès pour les masters en management et en innovation

Pour la rentrée 2018/2019, l’Université de Neuchâtel enregistre une hausse des inscriptions dans les filières de master. Une quarantaine de personnes ont été admises au nouveau master en management réservé aux non-économistes. Ce cursus propose une année de cours de base en management et un semestre permettant de développer les compétences professionnelles par le biais de business games et de stages. Le master en innovation lancé à la rentrée 2017 rencontre également du succès.
Communiqué de presse

26.09.2018

VD: augmentation du nombre d'étudiants et nouveaux masters

En dix ans, les effectifs de l’Université de Lausanne ont augmenté de 33%, atteignant près de 15'300 étudiants lors de la rentrée 2018/2019. La Faculté de biologie et de médecine, la Faculté des sciences sociales et politiques et la Faculté des hautes études commerciales accueillent le plus grand nombre d’étudiants. Trois nouveaux masters sont proposés dès cet automne 2018 dans les domaines de l’environnement, des professions judiciaires et de la pratique infirmière spécialisée. Ce dernier master, qui est en phase pilote, prépare à exercer dans un nouveau champ de compétences et permettra d’effectuer des actes médicaux en partenariat avec un médecin.
Communiqué de presse

Orientation

26.09.2018

Brochure "Métiers de l'informatique"

Editée par la Fondation Hasler, la brochure "Métiers de l’informatique" montre les voies d’accès à ce domaine et donne la parole à seize professionnels au travers d’interviews, de portraits et de fiches signalétiques. Trois spécialistes expliquent aussi les différences et les similitudes entre les formations AFP/CFC, HES et HEU. Cette publication est disponible sous ce lien.

26.09.2018

Les femmes sont défavorisées en matière de promotion

Les équipes dirigeantes mixtes ont de meilleurs résultats, sont plus innovantes et plus rentables. Pourtant, dans la société suisse, un trop grand nombre de femmes très qualifiées se perdent sur la voie de l’ascension hiérarchique. C’est ce que montre l’"Advance & HSG Gender Intelligence Report". Les femmes doivent souvent se contenter des miettes, surtout pour les promotions. Dans le même temps, l’étude voit aussi des signes positifs et propose des solutions possibles.

26.09.2018

HES-SO: jeu en ligne sur les effets du genre dans les choix de formation

Le jeu en ligne In-égalité a pour objectif de sensibiliser le public aux inégalités de genre dans la formation et le travail en Suisse. Il propose de suivre le parcours d’un étudiant ou d’une étudiante dans quatre filières de la HES-SO (santé, ingénierie, travail social, théâtre). Les joueurs sont confrontés à diverses formes d’inégalités entre les sexes, en lien avec le choix de carrière, les conditions d’engagement et d’exercice du métier, le niveau de salaire, le harcèlement psychologique et sexuel, la parentalité ou encore le travail non rémunéré.
Davantage d’informations

26.09.2018

Marché du travail

26.09.2018

OFS: préretraites en recul

Sur la période 2015-2017, le taux de préretraites à un an de l’âge ordinaire (légal) de la retraite s’élevait à 40,2% (à 64 ans) chez les hommes et à 34,9% (à 63 ans) chez les femmes. Ces taux sont en régression par rapport à la période 2006-2009 (47,1% pour les hommes de 64 ans; 43,2% pour les femmes de 63 ans). Entre 2010 et 2017, les indépendants étaient, un an avant l’âge ordinaire de la retraite, trois fois moins souvent en préretraite (14,2%) que les salariés (42,7%). Ces statistiques ont été établies par l’OFS à partir de l’enquête suisse sur la population active.

26.09.2018

Pauvreté laborieuse en Suisse: étendue et mécanismes

Publiée dans la revue Social Change in Switzerland, une étude analyse l’étendue du phénomène des working poor en 2015 en Suisse. Elle montre les quatre mécanismes qui mènent à la pauvreté laborieuse: un volume de travail inférieur à la moyenne, un faible taux de rémunération, un nombre d’enfants par adulte supérieur à la moyenne, ainsi que l’insuffisance ou l’absence de transferts sociaux, notamment en cas de non-recours aux prestations. Les familles monoparentales et les personnes migrantes sont particulièrement touchées, car elles cumulent plusieurs facteurs de précarité.

26.09.2018

Conférence de clôture du programme contre la pauvreté

De 2014 à 2018, la Confédération, les villes, les communes et des organisations privées ont mis en œuvre conjointement le Programme national contre la pauvreté. Celui-ci a pris fin le 7 septembre 2018 par une conférence. Le programme a élaboré de nouvelles bases pour combattre la pauvreté, résumées dans un plan de réalisation. Par exemple, il reste beaucoup à faire pour améliorer l’intégration sociale et professionnelle des personnes difficiles à placer sur le marché du travail, mais qui n’ont pas droit à une rente AI ni à des mesures de réadaptation professionnelle de l’AI.
Davantage d’informations

26.09.2018

La pauvreté progresse en Suisse

En 2016 en Suisse, quelque 615'000 personnes étaient touchées par la pauvreté, soit 7,5% de la population (2014: 6,7%). Celles qui n’ont aucune formation postobligatoire, qui vivent dans un ménage monoparental ou dont les membres participent faiblement au marché du travail sont les plus exposées. Le taux de pauvreté parmi la population active atteignait 3,8% (2014: 3,3%). Le seuil de pauvreté se situait à 2247 francs par mois en moyenne pour une personne seule. Pour la plupart des individus concernés, il s’agit d’une expérience passagère. Issus de l’OFS, ces résultats ont été publiés dans la revue La Vie économique.

Insertion professionnelle

26.09.2018

Employeurs disposés à engager des réfugiés et des personnes admises à titre provisoire

Un grand nombre d’employeurs seraient disposés à engager des réfugiés et des personnes admises à titre provisoire. Ils ont cependant besoin de recevoir davantage d’informations sur les conditions d’embauche des intéressés, craignent de devoir engager des dépenses supplémentaires et sont préoccupés par le niveau de qualification de ces personnes. Telle est la conclusion tirée par Eduard Gnesa, délégué aux réfugiés et à l’économie, après une cinquantaine d’entretiens avec des représentants des milieux économiques. Désormais, il s’agira d’éliminer progressivement ces obstacles. Pour cela, plusieurs recommandations sont formulées: mettre en place un suivi des réfugiés et des personnes admises à titre provisoire par des coaches en emploi, élaborer un guide sur les conditions d’engagement applicables, examiner les mécanismes d’incitation financière, etc.

26.09.2018

SO: une nouvelle structure pour lutter contre les abus à l'aide sociale

Dans le canton de Soleure, les services sociaux d’Oberer Leberberg (SDOL) ont créé un point de contact (Info&Intake) qui clarifie dans quelle mesure les personnes qui demandent un soutien social et financier sont employables. Cette structure sera opérationnelle dès le 1er octobre 2018. Selon Kurt Boner, chef des SDOL, cela augmentera l’efficience et empêchera les abus à l’aide sociale. "Nous ne voulons plus perdre de temps avec des essais et des erreurs en affectant ces personnes à des projets sociaux alors qu’elles perçoivent déjà l’aide sociale", précise le responsable. Les clarifications seront réalisées d’après un calendrier serré.
Davantage d’informations: Solothurner Zeitung

26.09.2018

VS: revue consacrée à l'insertion professionnelle

Le deuxième numéro de Paroles&Bilder porte sur l’insertion professionnelle. Cette revue spécialisée vise à montrer la réalité du travail social en Valais à travers des témoignages de personnes en situation de vulnérabilité, des interviews, des articles sur les activités des professionnels du terrain et des analyses scientifiques. Un dossier de cette édition est consacré à la mesure ISA (insertion sociale active), qui se fonde sur un accueil inconditionnel des personnes sans projet spécifique d’insertion professionnelle.
Communiqué de presse

26.09.2018

Allemagne: l'exclusion du marché de l'emploi est contre-productive

Si, dès le départ, les réfugiés sont exclus du marché de l’emploi dans leur pays d’accueil, les conséquences pour leur intégration à long terme seront négatives. De plus, il en résulte des coûts pour l’Etat (dépenses sociales plus élevées et pertes de recettes fiscales). C’est ce que démontre, pour l’Allemagne, une étude de l’EPFZ et de l’Université de Stanford. "Les interdictions de travailler sont peu réfléchies, relève Moritz Marbach, coauteur de l’étude. Pour éviter que les réfugiés vivent pendant des années au crochet de l’Etat providence, des pays comme l’Allemagne devraient utiliser leur motivation initiale et les intégrer rapidement dans le marché de l’emploi."

Divers

26.09.2018

Movetia: augmentation de la mobilité

En 2018, Movetia a approuvé 1621 mobilités dans le domaine de la formation professionnelle (+35% par rapport à l’année précédente). A l’avenir, l’agence entend intensifier sa collaboration avec les associations professionnelles et les entreprises, afin de poursuivre le renforcement de la mobilité dans la formation professionnelle duale. Au degré tertiaire, 8999 mobilités ont été approuvées (-1%). Ce recul est en partie dû au durcissement des conditions pour les hautes écoles depuis l’exclusion de la Suisse du programme de formation européen "Erasmus+".