29.09.2010

Marché du travail

Coup de frein à la relance en 2011

Alors que le taux de croissance économique s'élève à 2,7% cette année, il devrait descendre à 1,8% en 2011. Le ralentissement est surtout dû à la vigueur du franc suisse, dont souffrent les exportations. Telles sont en substance les dernières prévisions du KOF, Centre de recherches conjoncturelles de l'EPFZ. Le KOF s'attend cependant à une nouvelle réduction du nombre des chômeurs à 3,2% et à un taux de croissance de la consommation privée de 1,6% en 2011. En revanche, les salaires n'afficheront qu'une faible progression durant les années à venir; ils pourraient même baisser en termes réels en 2011.
En matière de chômage, les prévisions du Secrétariat d'Etat à l'économie (Seco) sont moins optimistes. Le Seco s'attend à un taux moyen de 3,7% en 2011.
Prévisions d'automne du KOF
Communiqué de presse Seco