Newsletter du 13.02.2013

Nouvelles actuelles du 13.02.2013

Formation professionnelle initiale

13.02.2013

​Vignette Entreprise formatrice et nouveau dépliant

Au début de l'année, les offices de la formation professionnelle ont reçu les vignettes Entreprise formatrice (réalisées dans les quatre langues nationales) et le nouveau dépliant (disponible dans les trois langues officielles). Le graphisme de la vignette demeure inchangé. Le seul changement réside dans la dénomination du SEFRI (Secrétariat d'Etat à la formation, à la recherche et à l'innovation) au lieu de l'OFFT (Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie). Les entreprises peuvent, comme jusqu'ici, commander les vignettes à l'office cantonal de la formation professionnelle. Le dépliant renseigne sur l'objectif et les possibilités d'utilisation de la vignette. De plus amples informations sont disponibles via les sous-domaines du site formationprof.ch; les fichiers électroniques peuvent y être téléchargés.

13.02.2013

Baromètre de la bureaucratie du Seco

Le Secrétariat d'Etat à l'économie (Seco) a mis en place un "baromètre de la bureaucratie". Dans ce sondage, 1340 entreprises ont évalué la charge administrative résultant des réglementations étatiques. De manière générale, la charge administrative a augmenté au cours des trois dernières années. On observe une hausse des formalités liées à la formation professionnelle (56%).

13.02.2013

Procédure de consultation: création et confection de vêtements

Le Secrétariat d'Etat à la formation, à la recherche et à l'innovation vient d'ouvrir la procédure de consultation au sujet des ordonnances sur la formation professionnelle initiale des créateurs de vêtements CFC et des confectionneurs AFP. Le délai de réponse échoit le 30 avril 2013. Les documents peuvent être téléchargés ici.

13.02.2013
13.02.2013

​Le système dual en discussion dans deux articles

Certains milieux défendent un renforcement des études universitaires fondées sur la maturité gymnasiale. Invitées à s'exprimer par la Neue Zürcher Zeitung, deux personnalités ont exposé leurs vues sur l'évolution au cours des années écoulées et sur les perspectives pour la formation professionnelle en Suisse. Les deux auteurs soulignent la qualité de la formation dispensée dans les hautes écoles, au sein de deux piliers égaux en droits. Grâce à la maturité professionnelle, le système suisse est devenu plus perméable; ce titre offre de nombreuses perspectives à ceux qui l'ont obtenu pendant ou après leur formation initiale. Le système est performant en raison du lien avec la pratique, à tous les niveaux, et donne de bonnes chances d'insertion sur le marché de l'emploi. 
"Weniger aber bessere Maturanden" par Mathias Binswanger; "Die Schweiz setzt Goldstandard in der Berufsbildung" par Ursula Renold

13.02.2013

BE: directive du Parquet général en cas de délit

En cas de délit grave commis par un apprenti âgé de moins de 18 ans, les autorités pénales des mineurs du canton de Berne doivent examiner l'opportunité d'en informer l'école professionnelle. La Direction de l'instruction publique a rédigé une notice expliquant aux écoles comment manier ces informations avec la plus grande circonspection. Leur utilisation peut constituer une atteinte à la personnalité et entraîner par exemple la rupture du contrat d'apprentissage ou l'exclusion de l'école.  
Communiqué de presse avec lien sur la directive et la notice

13.02.2013

​LU: évaluation des examens d’admission à la maturité professionnelle

Le Service de la formation professionnelle et continue a chargé la Haute école pédagogique de Suisse centrale d'évaluer les examens d'admission aux écoles du canton de Lucerne préparant à la maturité professionnelle. Le rapport final indique que la pondération des matières est dans la majeure partie des cas conforme aux dispositions, que le contenu des thèmes d'examens est en général réglementaire et correspond au plan d'études du degré secondaire I. Les résultats de l'examen d'admission ont une bonne valeur prédictive. Autrement dit, celui ou celle qui réussit le test obtiendra vraisemblablement la maturité professionnelle.

13.02.2013
13.02.2013

Allemagne et France: participation financière des entreprises à l'éducation

L'Allemagne a créé il y a quelques années des partenariats entre les écoles et les entreprises, les "Lernpartnerschaften", pour impliquer davantage celles-ci dans l'éducation et la formation des jeunes générations. Selon une comparaison établie par la Fondation iFRAP, cet investissement se traduit concrètement par une participation financière des entreprises au système éducatif plus élevée qu'en France. La plus grande implication des entreprises dans les contenus des cours fait cependant débat.

Formation professionnelle supérieure et continue

13.02.2013
13.02.2013

Formation romande des cadres communaux

Les secrétaires communaux formés dans le cadre du programme intercantonal de perfectionnement professionnel mis sur pied par six cantons (Berne (partie francophone), Fribourg, Genève, Jura, Neuchâtel et Vaud) ont reçu leur diplôme le 1er février. Avec la récente adhésion de l'Association valaisanne, la formation est désormais dispensée dans toute la Suisse romande. Instaurée il y a dix ans dans l'Arc jurassien et à Fribourg, cette filière de formation est en voie de restructuration. Elle porte aujourd'hui le nom de Formation romande des cadres communaux.
Communiqué de presse

13.02.2013

OrTra FCS: diplôme fédéral de manager du commerce de détail

La formation des managers du commerce de détail avec diplôme fédéral a été remaniée et le règlement révisé. L'OrTra FCS (Formation du commerce de détail suisse) a lancé le 29 janvier à Rüschlikon le premier des quatre modules de formation préparant au diplôme fédéral. Le lien entre théorie et pratique et l'échange avec des intervenants du commerce de détail figurent notamment au programme. L'OrTra prévoit d'organiser en 2014 le premier cours en Suisse romande. 
Manager du commerce de détail

13.02.2013

Nouveau baromètre des salaires

La récente étude réalisée par jobs.ch, spécialiste du recrutement en ligne, confirme un constat déjà dressé par d'autres organismes: le type de formation influence la rémunération. Une personne qui a opté pour une formation professionnelle initiale, suivie d'une formation continue, gagne davantage qu'un diplômé d'une haute école sans formation continue. Le salaire moyen s'élève à 99'640 francs dans le premier cas mais est de 10% inférieur pour le porteur d'un titre universitaire, la moyenne se situant à 89'293 francs.

13.02.2013

​OCDE: étude sur le financement de la formation professionnelle supérieure

Dans le rapport intitulé "A Skills beyond School: Review of Switzerland", l'OCDE relève les multiples qualités de la formation professionnelle et continue en Suisse. Selon elle, le dispositif de formation professionnelle représente un fondement solide pour la formation continue, les entreprises formatrices sont bien intégrées dans le système et les milieux économiques apprécient les qualifications acquises par les professionnels. Le rapport recommande cependant une série de mesures:
- améliorer l'information sur la qualité et les coûts
- alléger le passage de la formation initiale et de la formation continue aux hautes écoles
- améliorer le réseau de relations internationales
- faire en sorte que les écoles professionnelles attachent davantage d'importance aux compétences de base (lire et calculer)
- réaliser un nouvel accord intercantonal sur le financement des formations 
Rapport (en anglais)

Formation générale et hautes écoles

13.02.2013

BS: options spécifiques maintenues au gymnase

Le Conseil de l'éducation du canton de Bâle-Ville a décidé de maintenir l'offre actuelle d'options spécifiques au gymnase. Il est également toujours possible d'opter pour la philosophie, la pédagogie ou la psychologie. Le choix de l'école peut toutefois être limité si nécessaire afin de respecter les dispositions relatives à la taille des établissements. Le choix de l'option spécifique reste garanti.
Communiqué de presse

13.02.2013

SG: augmentation des taxes d’études à l’Université dès 2014

En raison des mesures d'économies décidées par le canton, l'Université de St-Gall augmentera les taxes d'études dès le semestre d'automne 2014. Les étudiants suisses en bachelor ne sont pas concernés. Les taxes pour les étudiants suisses en master augmenteront de 200 francs pour arriver à environ 1400 francs par semestre (+16%). Pour les étrangers, les émoluments passeront de quelque 2100 à 3000 francs, soit une augmentation d'environ 50%. Les émoluments pour les doctorants restent inchangés.
Communiqué de presse

13.02.2013

ZH: première chaire de fondation à la HES

La fondation Metrohm finance à hauteur de 1,8 million de francs la première chaire de fondation à la Haute école zurichoise de sciences appliquées (ZHAW). La chaire dans le domaine "Nouveaux matériaux" est mise au concours au plan national et international. Elle sera mise en place à l'Institut de chimie et de biochimie à Wädenswil.
Communiqué de presse

13.02.2013

VD: un projet de loi ambitieux pour les HES

Le Conseil d'Etat vient d'adopter le projet de loi sur les hautes écoles vaudoises de type HES (LHEV), qui met en œuvre dans le canton la nouvelle convention intercantonale HES-SO. Ce texte conforte le positionnement fort des HES vaudoises dans le paysage de la formation tertiaire, ainsi que leur rayonnement au service de la collectivité vaudoise.
Communiqué de presse

Orientation

13.02.2013

Le projet Lift aussi en Suisse latine

Afin de prévenir les difficultés d'insertion professionnelle et de sensibiliser les jeunes au monde du travail, Lift propose aux élèves dès la 7e année scolaire des stages de 2 à 4 heures par semaine en entreprise. Pour la mise en place de ce projet soutenu par le Secrétariat d'Etat à la formation, à la recherche et à l'innovation, le Réseau pour la responsabilité sociale dans l'économie développe des partenariats avec les écoles, les autorités locales et les PME. A ce jour, soixante-six écoles, dont près d'une vingtaine en Suisse romande, ont signé une convention de collaboration. Un nouveau site Internet verra prochainement le jour et une rencontre avec les partenaires romands et tessinois est prévue ce printemps.

13.02.2013

BS: un service de triage soutient les jeunes entrant dans la vie active

Le canton de Bâle-Ville met en place un service de triage pour les élèves en dernière année de scolarité obligatoire et ceux bénéficiant des offres transitoires. Les jeunes qui n'ont pas encore trouvé de solution au printemps pour l'été suivant obtiennent ainsi une place d'apprentissage auprès de l'Union des arts et métiers de Bâle-Ville, des conseils d'orientation professionnelle ou une recommandation pour une offre transitoire. Les inscriptions directes aux offres transitoires ne sont plus possibles. Le service est également ouvert aux gymnasiens qui aimeraient entamer une formation professionnelle initiale. Ces mesures ont pour but d'augmenter le faible taux de passages directs de l'école à la formation professionnelle par rapport à d'autres cantons.
Communiqué de presse

13.02.2013

Marché du travail

13.02.2013

Les employeurs contre l’obligation de plan social

La Commission juridique du Conseil national souhaite introduire un plan social obligatoire lors de la révision du droit de l'assainissement. Cette mesure concerne les entreprises de plus de 250 employés qui licencient plus de 30 collaborateurs. L'Union patronale suisse rejette cette réglementation, car elle exclut les partenaires sociaux et passe outre les besoins spécifiques des branches par une "solution standardisée et bureaucratique".
Communiqué de presse

13.02.2013

Les syndicats en faveur d’un pourcent de solidarité sans plafond

Une majorité des Chambres fédérales et du gouvernement est favorable depuis peu au déplafonnement du pourcent de solidarité de l'assurance-chômage (AC). Concrètement, la motion déposée demande que le pourcent de solidarité de l'AC ne soit plus plafonné à 315'000 francs, mais prélevé sur la totalité du salaire. L'Union syndicale suisse (USS) soutient cette modification, d'autant plus que les salaires les plus élevés ont connu une hausse largement supérieure à la moyenne ces dernières années. Selon l'USS, le déplafonnement rapportera 90 millions de francs de plus par an à l'AC et permettra à cette dernière d'éponger ses dettes deux ans plus tôt que prévu.
Communiqué de presse

13.02.2013

Protection améliorée de la sphère privée et des données au travail

A l'occasion de la 7e journée de la protection des données, le Préposé fédéral rappelle la publication sur son site Internet de guides sur les obligations des entreprises lorsqu'elles installent une vidéosurveillance, sur les dispositions à prendre lorsqu'un employé passe trop de temps à surfer sur la toile ou sur le fait que l'employeur ne peut consulter que des sources accessibles au public pour s'informer sur des postulants. Ces guides invitent à considérer la sphère privée comme relevant de la protection des données par les entreprises. Par ailleurs, www.thinkdata.ch offre aussi sur ce thème des informations et des conseils adaptés aux besoins des entreprises, des autorités et des organisations.

13.02.2013

Un site Internet des petits boulots

Le phénomène "jobbing", né aux Etats-Unis, développe un système d'entraide au quotidien entre particuliers: une personne qui a un travail à accomplir le confie à une personne compétente habitant près de chez elle (préparation d'un repas, de divers bricolages, de l'organisation d'une soirée, du ménage, de l'entretien du jardin). YoupiJob.ch permet, contre rémunération, de déléguer toutes les tâches quotidiennes à d'autres particuliers, qui en ont le temps et les compétences. Lancé en France en septembre 2012, le jobbing est désormais aussi présent en Belgique, en Irlande, au Royaume-Uni et en Suisse. Il ne fait pour l'instant pas encore référence aux législations helvétiques sur la fiscalité et le travail, applicables à ce type d'activité.

13.02.2013

OMT: réduire le fossé entre offre et demande sur le marché du travail

Bien que le nombre d'offres d'emplois augmente dans plusieurs pays développés, le taux de chômage ne diminue pas en conséquence. Selon l'Organisation mondiale du travail (OMT), le problème réside dans le fait que de nombreux employés qui ont perdu leur poste pendant la crise ne disposent pas des qualifications requises. L'OMT souligne que cette inadéquation renforce le chômage de longue durée. C'est pourquoi elle recommande aux instances politiques responsables d'investir dans la formation continue et la reconversion professionnelle afin de mieux coordonner l'offre et la demande sur les marchés du travail.
Communiqué de presse

13.02.2013

Autriche: demande accrue en jobs dans le tourisme pour 2012

Les annonces de postes les plus reçues par le service autrichien du travail en 2012 concernaient les serveurs (27'695) et les cuisiniers (18'305). Le personnel de nettoyage arrivait en troisième position avec 17'184 annonces. Près des trois-quarts des 408'285 postes vacants ont pu être occupés en l'espace d'un mois. La situation dans le domaine du tourisme en Suisse est très différente, notamment en raison du cours élevé du franc. La branche hôtelière affichait le taux de chômage le plus élevé avec 9% en décembre 2012.
Communiqué de presse

Insertion professionnelle

13.02.2013

Industrie: opportunités d'emploi après des licenciements en masse

Les personnes touchées par des licenciements collectifs dans le secteur industriel suisse ont de grandes chances de retrouver un emploi. C'est le résultat auquel sont parvenus des chercheurs de l'Université de Lausanne après avoir interrogé 750 personnes concernées dans cinq entreprises industrielles. Deux tiers de ces personnes ont retrouvé un emploi dans l'industrie en l'espace de deux ans. Par ailleurs, les transferts vers le secteur des services étaient nettement moins importants que prévu par les chercheurs. Seuls 17% des personnes sont toujours sans emploi et 11% ont pris une retraite anticipée. Selon les chercheurs, les victimes des licenciements collectifs sont moins stigmatisées que les personnes qui sont licenciées individuellement. Toutefois, environ un tiers des personnes de plus de 55 ans n'ont pas retrouvé d'emploi, même au bout de deux ans. L'âge constituerait un obstacle bien plus important que le manque de formation.
Article swissinfo

13.02.2013

Allemagne: encouragement spécifique pour les jeunes sans formation

L'Union syndicale allemande (DGB) réclame un programme spécial visant à permettre aux jeunes adultes sans diplôme professionnel d'obtenir une qualification. Selon une étude de la DGB, il n'y aurait pas assez d'offres pour les jeunes adultes sans formation. C'est pourquoi le taux de personnes non qualifiées entre 25 et 34 ans reste constant à 15% depuis des années. La situation serait d'autant plus grave que la moitié des personnes peu qualifiées de cette même tranche d'âge sont au chômage.

Divers

13.02.2013

​CDIP: entrée en vigueur du concordat sur les bourses d’études

Les cantons franchissent un pas supplémentaire vers une harmonisation des régimes de bourses d'études. Après avoir enregistré l'adhésion de dix cantons, le comité de la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l'instruction publique (CDIP) a fixé au 1er mars 2013 la date de l'entrée en vigueur du concordat sur les bourses d'études. Le but est d'harmoniser les 26 législations cantonales: l'octroi d'allocations de formation aux jeunes du degré secondaire II, aux étudiants des hautes écoles et à ceux de la formation professionnelle supérieure.
Communiqué de presse