30.01.2013

Marché du travail

France: les politiques de l’emploi en ligne de mire

La Cour des comptes critique l'efficacité des politiques de l'emploi. Avec 178'000 chômeurs en plus, l'assurance-chômage devrait perdre 5 milliards d'euros en 2013, alors qu'elle accumule déjà 13,7 milliards d'euros de dette fin 2012. Les règles d'indemnisation sont jugées particulièrement généreuses en comparaison avec les autres Etats européens et insuffisamment dégressives. En outre, 600'000 demandeurs d'emploi ne touchaient ni assurance-chômage ni minima sociaux en 2010, du fait d'une mauvaise articulation entre ces deux régimes. La Cour des comptes se demande s'il ne serait pas possible de prévoir un système simplifié, avec un socle constitué de la prestation de solidarité, auquel viendrait s'ajouter une prestation d'assurance-chômage pour une durée variable.