11.09.2013

Marché du travail

SECO: bas salaire n'équivaut pas forcément à pauvreté

Au vu de la votation sur les salaires minimums, la Commission du Conseil des Etats a commandé auprès de l'administration un rapport sur la situation des bas salaires. Selon une étude récemment publiée par le SECO, 13% des personnes touchant un bas salaire étaient concernées par la pauvreté en 2006. A l’inverse, 33% des working poors travaillaient pour un bas salaire. Les femmes et les jeunes adultes (20-29 ans) sont les plus exposés au risque de bas salaire. 80% d’entre eux vivaient dans un ménage dont au moins un autre membre touchait un revenu professionnel. Dans ce contexte, le Conseil fédéral est d’avis que l’initiative "Pour la protection de salaires équitables" et les propositions alternatives comme l'extension facilitée des conventions collectives de travail ne sont pas efficaces.
Article de la NZZ