26.06.2013

Insertion professionnelle

Dépression et travail

16% des Suisses disent souffrir de symptômes dépressifs, selon un communiqué de l’Observatoire suisse de la santé. Les personnes en dépression légère ont plus fréquemment des problèmes au travail, gagnent souvent moins et souffrent de troubles somatiques. 60% se plaignent de maux de dos et 50% de troubles du sommeil. L’absence de traitement de la dépression légère a un coût social élevé sous forme de baisse de productivité, d’absences au travail et de traitements ultérieurs liés à des dépressions sévères. A gravité égale, les traitements ambulatoires et les hospitalisations de patients dépressifs qui ont un emploi sont plus brefs que pour les autres.