29.05.2013

Marché du travail

La monotonie favorise les comportements inappropriés

Une augmentation de la monotonie conduit à davantage de comportements inappropriés sur le lieu de travail. Dans ce cadre, on distingue les comportements organisationnels, qui sont directement dirigés contre l’employeur, des comportements interpersonnels, qui visent d’autres collaborateurs. Ces deux formes augmentent en cas d’accroissement de la monotonie. Les employés qui attendent des tâches intéressantes de leur employeur ont davantage tendance à adopter des comportements organisationnels inappropriés, à l’instar de pauses excessives. Ce sont les résultats d’une étude présentée dans la dernière édition du baromètre suisse des relations humaines.