15.05.2013

Marché du travail

L'immigration pèse sur l'assurance-chômage

Par leurs cotisations, les citoyens européens travaillant en Suisse ne compensent que 80% du montant que leurs compatriotes touchent en indemnités de chômage. Selon un compte rendu du Tages Anzeiger, c’est ce qui ressort des dernières statistiques provenant des relevés des années 2008 et 2009. Les différences seraient considérables en fonction des pays d’origine. Ainsi, les Italiens ne financeraient que 60% des indemnités de chômage perçues par leurs compatriotes immigrés, les Portugais 50%. En revanche, le taux de couverture s’élèverait à 150% chez les Allemands.