01.05.2013

Marché du travail

Conditions de travail précaires dans l'agriculture

Plus de 30'000 personnes sont officiellement employées dans l’agriculture suisse. Elles viennent pour la plupart de Pologne, de Bulgarie, de Roumanie, du Portugal ou d’autres Etats de l’Union européenne. S’ajoute un nombre inconnu d’étrangers travaillant illégalement. Beaucoup de ces auxiliaires travaillent dans des conditions précaires, selon une étude de l’Institut de géographie de l’Université de Zurich. Les salaires avoisineraient les 3000 francs par mois, avec un temps de travail hebdomadaire supérieur à 55 heures qui n’aurait rien d’exceptionnel. Les chercheurs proposent de réglementer les conditions de travail dans l’agriculture au niveau de la loi ou, au moins, de lier l’octroi de paiements directs de la Confédération à des normes sociales minimales.
Communiqué de presse