27.02.2013

Formation professionnelle initiale

AG: former pour remédier à la pénurie de personnel soignant

Les besoins en personnel dans le domaine de la santé s'accroissent. Selon les scénarios, l'augmentation nécessaire jusqu'en 2020 s'élève entre 13 et 20 pour-cent. C'est la raison pour laquelle la nouvelle loi argovienne sur la santé, entrée en vigueur le 1er janvier 2013, donne au canton la possibilité de prendre des mesures afin de disposer de personnel qualifié en suffisance. A titre d'exemple, cela se traduit par un système de calcul bonus-malus. S'ils manquent à leur obligation de former la relève, les hôpitaux, les homes et les organisations de soins à domicile contribuent à un fonds de formation. Les institutions sont en revanche récompensées par un bonus si elles fournissent des prestations supérieures à la moyenne.
Communiqué de presse