Insertion professionnelle

03.06.2020

Coronavirus: les apprentis diplômés peuvent continuer à être employés malgré le chômage partiel

A l’issue de leur formation professionnelle initiale, les apprentis et apprenties peuvent continuer à travailler dans leur entreprise formatrice, même si cette dernière est au chômage partiel. Le SECO en a informé les cantons dans une directive. Cela permettra aux apprentis et apprenties d’acquérir leur première expérience professionnelle directement après leur apprentissage, malgré la crise sanitaire. En principe, les employeurs qui perçoivent une indemnité de chômage partiel ne sont pas autorisés à embaucher de nouveaux employés. Le contrat avec les apprentis et apprenties peut par exemple être conclu pour une période limitée à douze mois. Toutefois, à partir du 1er septembre 2020, les employés avec un CDD n’auront plus droit à une indemnité de chômage partiel.

03.06.2020

Coronavirus: désendettement de l'assurance-chômage et abandon progressif des mesures extraordinaires

Les mesures contre le coronavirus ont entraîné en très peu de temps un endettement considérable de l’assurance-chômage. Le Conseil fédéral a annoncé un financement additionnel de 14,2 milliards de francs pour désendetter le fonds de cette assurance et éviter une hausse des cotisations. Dans cet objectif, le gouvernement a modifié la loi sur l’assurance-chômage et demande au Parlement de traiter cette modification de manière urgente lors de la session d’automne 2020. En outre, les mesures prises dans le domaine du chômage en lien avec le Covid-19 seront abandonnées au rythme du redémarrage progressif de l’économie. Ainsi, le délai de préavis sera réintroduit et le droit à la réduction de l’horaire de travail sera supprimé au 31 mai 2020 pour les apprentis, les personnes assimilables à un employeur et leurs conjoints occupés dans l’entreprise. Les autres mesures d’urgence prendront fin comme prévu le 31 août 2020.

03.06.2020

Coronavirus/GE: quinze millions comme dernier filet social

Le Conseil d’Etat genevois prévoit une enveloppe de quinze millions de francs pour indemniser les personnes vulnérables ayant subi une perte de revenus durant la crise du Covid-19. Cette aide s’adresse aux quelque 3000 personnes qui ne peuvent pas toucher de prestations sociales traditionnelles: sans-papiers, salariés ayant insuffisamment cotisé pour toucher le chômage, travailleurs sur appel ou encore employés domestiques sans protection. Cette mesure doit compenser 80% de la perte de revenus effective subie entre le 17 mars et le 16 mai 2020. Le gouvernement a transmis un projet de loi urgent ad hoc au Grand Conseil pour discussion immédiate.
Davantage d’informations: RTSinfo

13.05.2020

Coronavirus: réouverture des ORP dans trois cantons

Les ORP et les offices cantonaux de paiement des caisses de chômage ont rouvert le 11 mai 2020 dans les cantons de Berne, de Glaris et de Thurgovie. La réouverture des guichets s’accompagne de mesures de protection et d’hygiène. Les demandeurs d’emploi doivent continuer à envoyer leur dossier d’inscription par courriel ou par la poste. Le premier entretien de conseil et de contrôle, qui a lieu après l’inscription auprès de l’ORP, se déroule provisoirement par téléphone dans les 30 jours qui suivent l’inscription. Les recherches d’emploi doivent se poursuivre dans la mesure du possible. Pour le moment, les ORP n’exigent pas leur dépôt comme preuve. Le formulaire ad hoc devra être remis au plus tard un mois après l’expiration de l’ordonnance 2 Covid-19.

13.05.2020

Coronavirus: veille hebdomadaire de l'Artias concernant l'action sociale

Depuis le 2 avril 2020, l’Association romande et tessinoise des institutions d’action sociale (Artias) assure une veille dédiée aux impacts du coronavirus sur l’aide sociale et en publie les résultats une fois par semaine. Le document N° 5 aborde par exemple la perte de gain, la réduction des horaires de travail ou encore les mesures pour les demandeurs d’emploi. Chaque document fournit une liste de sites Web avec des informations ad hoc utiles.

13.05.2020

Rapport de l'OFAS: un individu sur onze percevra l'aide sociale une fois dans sa vie

En Suisse, un peu plus de 3% de la population résidante permanente bénéficie chaque année de prestations d’aide sociale. Comme le montre un rapport (en allemand, avec résumé en français) de l’Office fédéral des assurances sociales (OFAS), le recours à l’aide sociale s’amplifie sur une période de plusieurs années. Entre 2011 et 2017, 6,1% des personnes résidant en permanence en Suisse ont eu recours au moins une fois à l’aide sociale. Ce taux s’élève à plus de 26% pour les familles monoparentales et à près de 10% pour les ménages d’une personne. Le rapport examine également la probabilité de percevoir l’aide sociale au cours d’une vie. Les résultats montrent qu’entre 8,7 et 9,1% des personnes nées en Suisse et âgées de 25 à 63 ans y auront recours une fois dans leur vie active, soit près d’un individu sur onze. Pour les ressortissants étrangers nés en Suisse, la probabilité se situe entre 15,2 et 17,2%.

13.05.2020

VD: guide pratique pour l'intégration professionnelle des migrants

Le Bureau cantonal vaudois pour l’intégration des étrangers et la prévention du racisme a publié un guide de l’emploi pour les spécialistes qui accompagnent les personnes migrantes dans leurs démarches d’intégration professionnelle. Il s’agit d’un outil pratique d’orientation et d’information qui fournit aux acteurs du terrain une vue d’ensemble sur le monde du travail. Le document se focalise sur les aspects susceptibles de concerner le public migrant avant, pendant et après l’emploi (autorisations de travail, reconnaissance des diplômes, VAE, etc.).

29.04.2020

Coronavirus: davantage d'indépendants ont droit aux allocations pour perte de gain

Le Conseil fédéral a étendu le droit à l’allocation pour perte de gain Covid-19 aux indépendants touchés indirectement, c’est-à-dire aux personnes autorisées à travailler, mais dont l’activité est entravée par les mesures officielles de lutte contre la pandémie. Cela concerne par exemple les chauffeurs de taxi (communiqué). Dans le contexte de la levée par étapes de ces mesures de lutte, tous les indépendants qui pourront rouvrir leur entreprise le 27 avril ou le 11 mai 2020 auront droit à cette indemnisation jusqu’au 16 mai 2020 (communiqué). Par ailleurs, le droit à l’allocation des parents d’enfants en situation de handicap qui doivent les garder à la maison a été étendu aux enfants jusqu’à l’âge de 20 ans.

29.04.2020

Coronavirus: plateforme pour le placement de main-d'œuvre dans l'agriculture

Avec la pandémie, une pénurie de personnel se fait sentir dans l’agriculture suisse. De nombreux travailleurs étrangers ne peuvent plus ou ne veulent pas venir en Suisse. Pour y remédier, l’Union suisse des paysans a mis en place une bourse de l’emploi dans l’agriculture au niveau national. Les exploitations agricoles à la recherche d’employés peuvent y annoncer gratuitement des postes à pourvoir. Les personnes sans emploi ou au chômage partiel peuvent aussi s’inscrire sur cette plateforme.
Davantage d’informations

29.04.2020