Newsletter du 13.11.2019

Nouvelles actuelles du 13.11.2019

Formation professionnelle initiale

Employé-e de commerce CFC: procédure d'audition

Le SEFRI soumet en procédure d’audition le plan de formation du 26 septembre 2011 pour la formation initiale en entreprise des employé-e-s de commerce CFC. La procédure s’achève le 19 décembre 2019. Les documents peuvent être téléchargés sur le site Internet du SEFRI.

BF de spécialiste en formation professionnelle: procédure de qualification 2019 et 2020

La procédure de qualification relative au brevet fédéral (BF) de spécialiste en formation professionnelle s’est déroulée conformément au règlement adopté en 2017. Neuf candidats ont réalisé leur travail de projet et se sont présentés aux examens oraux en septembre 2019. Les informations concernant la session d’examen 2020, avec mention des documents requis lors de l’inscription, seront publiées en décembre 2019 sur le site Internet de la CSFP. Le dernier délai d’inscription est fixé au 13 février 2020.
Les modules de préparation sont dispensés par les prestataires suivants:
- CPI (FR)
- Berufsbildner AG (ZH)
- GIBZ (ZG)
- IFC (TI)

IFFP: état des projets de recherche

Les projets de recherche suivants sont en cours à l’IFFP:
- projet "Au cœur de l’apprentissage: un large public fait l’expérience de la formation en entreprise";
- projet "Bases du recours aux formes d’apprentissage et d’enseignement numériques dans le cadre de procédures de reconnaissance de filières de formation en école supérieure et en pédagogie pour la formation professionnelle";
- projet "Pratiques de prise en compte des acquis dans les écoles supérieures";
- projet "Langages visuels, annotations et observation dans les métiers techniques et la formation professionnelle";
- projet "Standardisation de la validation des acquis dans le canton de Zurich";
- projet "Tendances 2018: résultats du monitorage".
Vue d’ensemble

Revue ventuno: développement durable et formation professionnelle

Editée par la fondation éducation 21, la revue ventuno consacre un numéro spécial à la formation professionnelle. Les différents articles montrent comment les entreprises formatrices et les écoles professionnelles peuvent permettre aux apprentis et apprenties d’œuvrer en faveur du développement durable.

Conférence d'OdASanté: flexibilisation à l'horizon 2030

Le 5 novembre 2019, OdASanté a organisé une conférence sous le titre "Horizon 2030 – Flexibilisation de la formation professionnelle dans le secteur de la santé". Quelque 250 personnes issues de l’enseignement, de la recherche et du monde du travail y ont participé. Les présentations des intervenants sont disponibles en ligne; elles reflètent notamment les thèmes abordés dans les ateliers: modularisation, compétences transversales, collaboration entre les lieux de formation, futur rôle des responsables de formation, etc.

Allemagne: quatre jeunes sur cinq ont trouvé la profession dont ils rêvaient

En Allemagne, 83% des jeunes qui ont pu trouver une place d’apprentissage en entreprise sont formés dans le métier de leur choix. Ces personnes sont beaucoup plus satisfaites de leur situation professionnelle que celles qui suivent une formation dans un métier autre que celui rêvé. Les hommes ont plus souvent déclaré que la profession apprise était celle qu’ils désiraient. L’Allemagne compte aussi des apprentis qui auraient pu faire des études supérieures. Par rapport aux autres apprentis, ils sont moins nombreux à affirmer qu’ils suivent la formation professionnelle souhaitée.
Davantage d’informations

Formation professionnelle supérieure et continue

Etude internationale: les Suisses boudent la formation continue

En comparaison internationale, les travailleurs suisses consacrent peu de temps à la formation continue. Seuls 44% d’entre eux se préparent actuellement à relever de nouveaux défis, alors que la moyenne internationale se situe autour de 65%. En revanche, 69% des Suisses seraient prêts à acquérir de nouvelles compétences pour se reconvertir dans une activité complètement différente. Ces résultats sont tirés de l’étude "Decoding Global Trends", menée pour la Suisse par les portails de recrutement jobs.ch et jobup.ch.

ODEC: enquête sur le positionnement des ES

L’ODEC a réalisé une enquête (en allemand) auprès des étudiants et des diplômés ES. Elle y aborde le projet "Positionnement des ES" du SEFRI. Les réponses des participants sont très homogènes. Quelques propositions pourraient sans grandes difficultés contribuer à améliorer le positionnement et la notoriété du diplôme ES.

Règlements en consultation

L’association professionnelle compétente a déposé au SEFRI un projet de modification du règlement concernant le brevet fédéral d’agent-e professionnel-le de sécurité (domaines: surveillance, protection de personnes, service de centrale, manifestations). A cela s’ajoute le projet de règlement concernant l’examen professionnel supérieur d’entraîneur de sport d’élite avec diplôme fédéral.
Feuille fédérale du 5 novembre et du 12 novembre 2019

GR: aperçu des possibilités d'études, de perfectionnement et de recherche

Dans son supplément du 24 octobre 2019, le quotidien Südostschweiz renseigne sur les possibilités de formation dans le canton des Grisons. La publication s’adresse aux personnes qui ont achevé un apprentissage ou une formation générale et qui souhaitent évoluer aux niveaux professionnel et personnel. Le dossier contient des portraits ou encore des interviews d’experts.

Europe: le développement de la formation des adultes comme sujet de recherche

Un ouvrage consacré à l’histoire de la formation des adultes en retrace l’évolution en tant que champ de recherche dans toute l’Europe. En raison de son hétérogénéité (systèmes éducatifs, langues), la recherche européenne en la matière s’exprime de différentes manières. La création de chaires de formation pour adultes s’est révélée décisive dans cette évolution. Les treize auteurs de l’ouvrage "Mapping out the Research Field of Adult Education and Learning" examinent ce champ de recherche sous différents angles théoriques, historiques et méthodologiques.
Davantage d’informations (en allemand)

Formation générale et hautes écoles

BS: master en études interreligieuses

Dès 2020, la Faculté de théologie de l’Université de Bâle proposera un master en études interreligieuses. L’objectif est de contribuer au débat public sur les questions religieuses par la recherche et l’enseignement autour d’aspects historiques et contemporains en lien avec le pluralisme confessionnel. Ce master fait partie du projet européen "Inter-Religio", qui englobe notamment les Universités de Strasbourg, de Bâle et d’Heidelberg.

LU: master en sciences sociales computationnelles

Depuis la rentrée 2019, l’Université de Lucerne offre un master in Computational Social Sciences. Dispensé en anglais, le programme combine les sciences sociales avec des méthodes scientifiquement fondées issues des sciences computationnelles. Matières abordées: numérisation, big data ou encore transmission de compétences numériques. Ce master s’adresse aussi bien aux titulaires d’un bachelor en sciences sociales qu’à des étudiants de formation plutôt technico-scientifique qui s’intéressent aux questions des sciences sociales.

VS: critères de choix en matière d'études tertiaires

Les autorités valaisannes ont présenté leur rapport 2019 sur les hautes écoles. Elles y examinent les critères selon lesquels les jeunes choisissent d’étudier en Valais ou ailleurs. Le premier critère de choix est l’intérêt pour le domaine d’études, suivi des possibilités de carrière. La qualité de vie et de bonnes perspectives professionnelles motivent les Valaisans à étudier dans la région. Les étudiants venant d’ailleurs choisissent le Valais à cause de l’exclusivité d’une formation, de la réputation d’un établissement ou de son bilinguisme. Ce rapport permettra au canton de renforcer l’attractivité de ses hautes écoles et de développer son offre de formation tertiaire, tout en réduisant sa dépendance extérieure en la matière.
Communiqué de presse

Orientation

CSFO: programme de formation continue 2020

Elaboré par le CSFO, le programme de formation continue 2020 pour les professionnels de l’orientation vient de paraître. Y figure notamment la Journée nationale de l’orientation. Intitulée "Orientation sous le signe du changement – développements actuels et impacts sur la pratique", cette manifestation se déroulera le mardi 23 juin 2020 à Fribourg. Le programme propose également des séminaires permettant de découvrir de nouveaux outils ou d’approfondir certaines approches psychologiques, des journées d’information ainsi que des formations certifiantes consacrées à diverses thématiques. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 31 décembre 2019.
Programme et inscription en ligne: www.formationcontinue.csfo.ch

Publications en lien avec le futur de l'orientation

Sur son site Internet, la Conférence suisse des directrices et directeurs de l’orientation professionnelle, universitaire et de carrière (CDOPU) a publié différents documents qui dessinent le futur de l’orientation:
- stratégie nationale de la CDOPU pour l’OPUC;
- rapport d’across concept sur les besoins des services OPUC en matière de développement et de coordination + prise de position (en allemand) de la CDOPU concernant ce rapport;
- étude de la HTW Chur (Haute école de technique et d’économie de Coire) relative à l’utilisation des TIC dans les centres cantonaux d’orientation.

Encourager les échanges d'étudiants vers la Suisse italienne

Comme le montrent les chiffres de Movetia, les échanges d’étudiants entre régions linguistiques se cantonnent à la liaison Suisse alémanique-Suisse romande. Afin de valoriser d’autres destinations, Movetia a mis en place le programme "Impariamo insieme" dans l’objectif de promouvoir l’apprentissage de la langue italienne.

VD: audit des prestations d'orientation pour adultes

La Cour des comptes (CdC) a réalisé un audit de performance des prestations pour adultes délivrées par l’Office cantonal vaudois d’orientation scolaire et professionnelle (OCOSP). Dans l’ensemble, les usagers sont plutôt, voire très satisfaits des prestations individuelles ainsi que de l’accueil physique, téléphonique et par Internet. La CdC juge positive l’organisation générale de l’OCOSP. Elle constate toutefois un potentiel d’amélioration dans le conseil en orientation, dans les méthodes de travail et dans la certification professionnelle pour adultes. Dans son rapport, la CdC émet onze recommandations, notamment le renouvellement du matériel de présentation des métiers, qui reproduit des stéréotypes de genre. L’OCOSP a accepté toutes les recommandations et les mettra en œuvre dans les meilleurs délais.
Communiqués de presse: CdC, OCOSP

Marché du travail

Prestation transitoire pour chômeurs âgés

Le Conseil fédéral a adopté le message et le projet de nouvelle loi fédérale sur les prestations transitoires pour les personnes qui arrivent en fin de droit dans l’assurance-chômage après 60 ans. Cette proposition a été bien accueillie par la majorité des participants à la procédure de consultation. Selon une étude (en allemand, avec résumé en français) mandatée par l’Office fédéral des assurances sociales, la rente-pont pour les chômeurs âgés n’aura que des conséquences économiques et sociales modestes. D’après les estimations de l’administration fédérale, entre 5000 et 5300 personnes percevront une telle prestation.

OFS: 70% des femmes craignent que la venue d'un enfant nuise à leur carrière

Fonder une famille reste un objectif pour la plupart des jeunes adultes en Suisse. Cependant, 70% des femmes craignent que la maternité ait des conséquences négatives sur leurs perspectives professionnelles, comme le révèle une enquête de l’OFS. Les femmes diplômées du degré tertiaire sont les plus nombreuses à éprouver cette crainte (75%). Par ailleurs, ce sont aussi celles qui restent le plus souvent sans enfant (30%). L’enquête constate en outre que, par rapport aux années 1990, la population exprime aujourd’hui beaucoup moins de réticences à l’égard de l’activité professionnelle des mères avec enfants en bas âge.
Communiqué de presse

GE: Uber interdit d'exercer

Genève est le premier canton à interdire à Uber de poursuivre son activité. Pour les autorités, la société californienne est une entreprise de transports, dont les chauffeurs doivent être traités comme des employés. De son côté, Uber estime qu’il est un simple diffuseur de courses qui passe un contrat de partenariat avec les chauffeurs désireux d’utiliser sa plateforme. L’entreprise va recourir contre la décision du canton, ce qui aura un effet suspensif. Selon le conseiller d’Etat Mauro Poggia (voir RTSinfo), Uber risque de devoir verser rétroactivement des charges sociales. Pour rappel, en mars 2018, le SECO et Unia avaient déjà exprimé l’avis qu’Uber était un employeur, avec les obligations légales que cela implique. En mai 2019, les prud’hommes vaudois avaient appliqué cet avis à un cas de licenciement. En septembre 2019, la Californie avait obligé Uber à salarier ses chauffeurs.
Davantage d’informations: swissinfo.ch

NE: salaire minimum globalement respecté

Entré en vigueur en 2017, le salaire minimum est largement appliqué dans le canton de Neuchâtel, selon un premier bilan. Durant la période 2017-2018, seuls neuf cas non conformes ont été identifiés et aussitôt corrigés. Pour donner suite aux recommandations formulées dans un rapport, le Conseil d’Etat a notamment clarifié les conditions d’application du salaire minimum lors de stages. En outre, le gouvernement a initié un processus de vérification et de mise en conformité des contrats types de travail édictés au niveau cantonal.
Communiqué de presse

Insertion professionnelle

Obligation d'annonce des postes vacants: premier rapport de monitorage

Dans son premier rapport de monitorage, le SECO tire un bilan positif de l’exécution de l’obligation d’annonce des postes vacants: la mesure est respectée par les employeurs et mise en œuvre efficacement. Ces derniers ont transmis près de 120'000 annonces au service public de l’emploi, soit un total d’environ 200'000 postes soumis à l’obligation d’annonce. Dans plus de 98% des cas, les ORP ont vérifié puis publié en l’espace de 24 heures les postes annoncés sur le portail travail.swiss (Job-Room). Parmi les employeurs qui ont reçu au moins un dossier de candidat en réponse à leurs annonces, 91% ont donné un feed-back aux ORP comme demandé. Pour 8% de ces feed-back, les employeurs ont répondu qu’ils pouvaient engager un candidat proposé pour au moins un poste.
Communiqué de presse

Jeunes réfugiés: encouragement précoce à la formation

Une étude montre que les jeunes réfugiés devraient être intégrés dans le système éducatif dès que possible après leur arrivée en Suisse, cela quel que soit leur statut. Les économies réalisées par ce biais (en particulier dans l’aide sociale) dépassent les coûts financiers de l’intégration précoce. Huit participants aux offres de formation de base sur dix accèdent à un préapprentissage d’intégration, trouvent une place de préapprentissage, rejoignent une formation passerelle, intègrent un gymnase ou poursuivent un cours de langue ou un programme d’occupation. Les offres de formation (co)financées par le secteur privé jouent un rôle important. L’étude recommande de financer de telles offres sur une durée plus longue (au lieu d’un unique financement de départ). Les cinq fondations qui ont commandé l’étude prônent l’accès aux structures existantes dans les cantons, idéalement jusqu’à l’âge de 30 ans.
Davantage d’informations

CSIAS/FSEA: offensive de formation continue pour les bénéficiaires de l'aide sociale

Avec le soutien de diverses fondations, la CSIAS et la FSEA ont lancé en 2018 une offensive de formation continue. Cette dernière entre désormais dans sa phase opérationnelle. Des structures de soutien ont été mises en place dans dix localités de Suisse (BE: Bienne, Ittigen, Niederönz, Perles, Wohlen; SO: Dorneck; LU: Hochdorf/Sursee; ZH: Dietikon; GL: Glaris; TG: Eschlikon). Elles permettront de sélectionner les bénéficiaires de l’aide sociale qui profiteront d’un bilan, d’accompagner leur parcours de perfectionnement ou encore d’élaborer des plans de formation.

Caritas: nouvelle approche pour l'insertion professionnelle des chômeurs de longue durée

Un dossier réalisé sur mandat des antennes romandes de Caritas dresse un état des lieux du chômage en Suisse, en se focalisant sur les chômeurs de très longue durée. Le dossier cherche à savoir pourquoi l’économie, quoiqu’en croissance, n’arrive pas à résorber ce chômage-là et pourquoi l’action sociale conventionnelle ne suffit pas à la réinsertion de cette population. Le document propose une nouvelle approche de l’insertion professionnelle des chômeurs de longue durée. Partant de la conviction que la réadaptation de ces personnes à l’emploi est seulement possible dans l’exercice d’une activité professionnelle, le dossier demande de créer des emplois de droit commun, adaptés si nécessaire à la demande, dans le cadre d’une offre inclusive, en "activant" les ressources "passives" consacrées à l’aide sociale. Un modèle concret sera élaboré par les antennes romandes de Caritas.

VD: projet pilote de réinsertion de jeunes détenus

Un projet pilote de justice restaurative impliquant de jeunes détenus de 18 à 22 ans a été lancé en octobre 2019 dans l’établissement pénitentiaire des Léchaires, à Palézieux (VD). S’inspirant du modèle en cours dans la prison de Lenzburg (AG), le projet vaudois vise un encadrement adéquat des détenus en vue de leur libération future, pour favoriser leur réinsertion et la réduction du risque de récidive. L’approche de justice restaurative doit notamment compléter leur prise en charge socioprofessionnelle. Un premier bilan sera établi début 2020.
Communiqué de presse

Divers

CDIP: lancement d'Edulog

Lors de leur assemblée annuelle, les directrices et directeurs cantonaux de l’instruction publique ont approuvé la création d’Edulog (Fédération des services d’identité de l’espace suisse de formation). Son objectif: offrir aux élèves, au corps enseignant ainsi qu’au personnel administratif des établissements de la scolarité obligatoire et du degré secondaire II (gymnases, écoles de culture générale et écoles professionnelles) un accès simplifié aux services en ligne destinés à l’école et à l’enseignement. Le système pourra être utilisé dès la rentrée 2020/2021.
Communiqué de presse