Newsletter du 14.02.2018

Nouvelles actuelles du 14.02.2018

Formation professionnelle initiale

SEFRI: nouvelle structure organisationnelle

La structure organisationnelle du SEFRI a été légèrement modifiée. Rémy Hübschi dirige désormais la division Formation professionnelle et continue qui découle de la réunion de deux anciens départements: Formation professionnelle initiale et maturités, Formation professionnelle supérieure. Jean-Pascal Lüthi, ex-chef de la division, dirigera ad interim le Centre jurassien d’enseignement et de formation dès le 1er mai 2018. 
Organigramme

Agent-e en production chimique et pharmaceutique AFP: procédure d'audition

Le SEFRI soumet en procédure d’audition les projets d’ordonnance et de plan de formation pour la profession d’agent-e en production chimique et pharmaceutique AFP. En accord avec la CSFP et le SEFRI, cette nouvelle formation professionnelle initiale bénéficie d’un processus d’élaboration accéléré. La procédure d’audition s’achève le 2 mars 2018. L’entrée en vigueur est fixée au 1er juin 2018. Les documents peuvent être téléchargés sur le site Internet du SEFRI.

Movetia: appel à projets d'échange en Europe

L’agence nationale Movetia lance un appel à projets 2018 pour la mobilité et la coopération européennes. Dans le cadre du programme suisse pour "Erasmus+", les organisations et institutions de la formation scolaire, de la formation professionnelle, du degré tertiaire, de la formation des adultes et du domaine de l’animation jeunesse extrascolaire peuvent désormais demander une contribution financière pour des projets de mobilité et de coopération. Ces échanges éducatifs s’adressent aux élèves, aux apprentis, aux étudiants ainsi qu’au personnel des institutions de formation.

Employés de commerce prêts pour le monde du travail numérique

La Conférence suisse des branches de formation et d’examens commerciales (CSBFC) a analysé les effets de la numérisation et de la flexibilisation du monde du travail. Les futures exigences du monde du travail seront déterminées à partir de la pratique professionnelle et d’études scientifiques qui seront complétées par les compétences spécifiques à la branche. De cette manière, les différentes branches seront dotées d’un profil orienté vers l’avenir. Celui-ci se fondera sur des compétences communes à toutes les branches (fondamentales) et spécifiques à une branche. En tant qu’organisation responsable de la profession d’employé-e de commerce CFC représentant les 21 branches de formation et d’examens commerciales, la CSBFC a lancé officiellement le projet "Employé-e-s de commerce 2022".

Où travaillent les professionnels TIC un an après le CFC?

Un an après la fin de leur apprentissage, les jeunes ayant obtenu un CFC en informatique ou en médiamatique ont répondu à un questionnaire sur leur situation professionnelle. L’objectif du sondage (en allemand) consistait à connaître les trajectoires suivies par les jeunes professionnels TIC. Résultats: 39% poursuivent des études ou suivent une formation continue, 49% travaillent (dont à peu près la moitié chez un nouvel employeur), 45% sont encore employés dans l’entreprise qui les a formés.

Portrait d'une apprentie gardienne d'animaux

Le journal Work (en allemand) brosse le portrait d’une apprentie gardienne d’animaux au zoo de Zurich. Leonie Vellacott est en première année d’apprentissage. Son activité exige beaucoup de soin. La moindre négligence peut se révéler dangereuse tant pour les animaux que pour les autres employés ou les visiteurs. Leonie Vellacott doit en outre faire preuve d’assurance; les animaux doivent avoir confiance en elle et la respecter. Durant son temps libre, la jeune femme élève des insectes et s’adonne au dessin.

BE: absentéisme chez les apprentis

Publiée par le canton de Berne, la Lettre sur la formation professionnelle (édition 1/2018) aborde la question des absences dans l’éditorial de Christoph Düby, chef de la Section de la formation en entreprise à l’Office de l’enseignement secondaire du 2e degré et de la formation professionnelle. L’interview d’un formateur de la ville de Berne approfondit le thème de l’absentéisme. Il importe d’en rechercher les causes. Autres sujets traités dans la lettre: préapprentissage d’intégration ("Une chance pour les personnes réfugiées et pour les entreprises"), harcèlement sexuel et SwissSkills.

BS: augmentation des indemnités pour les experts aux examens

Dans le canton de Bâle-Ville, les experts aux procédures de qualification recevront désormais une indemnité horaire fixée à 45 francs (60 francs pour les experts en chef). Comme le relève le Conseil d’Etat dans un communiqué, les montants payés jusqu’à présent ne correspondaient plus à la valeur réelle du travail fourni et n’étaient pas adéquats comparés à ceux des cantons voisins.

BS: candidature redéposée pour les WorldSkills 2023

Les Olympiades des métiers 2023 doivent avoir lieu en Suisse, comme le demande la Commission de la science, de l’éducation et de la recherche du Conseil national. Le canton de Bâle-Ville avait préparé un dossier de candidature pour les WordSkills 2021, mais il a dû la retirer faute de financement par la Confédération. Bâle retente désormais sa chance. Comme l’a prouvé le dossier établi pour 2021, la ville dispose des infrastructures nécessaires pour organiser des championnats internationaux. 
Communiqué de presse

TI: former plus de personnel soignant pour les hôpitaux et les homes

Par rapport à d’autres cantons, le Tessin est davantage confronté au vieillissement démographique. Afin de couvrir les besoins en personnel des hôpitaux et des homes pour personnes âgées, il conviendra de former à l’avenir un plus grand nombre de professionnels et de les encourager à poursuivre leur activité dans le social ou la santé. Ce constat figure dans le rapport d’activité 2015-2017 de l’Observatoire des formations et projets professionnels dans le domaine socio-sanitaire.
Communiqué de presse

Formation professionnelle supérieure et continue

Règlement en consultation

L’association professionnelle compétente a déposé au SEFRI un projet de modification de règlement concernant l’examen professionnel de spécialiste établissements de bains avec brevet fédéral.
Feuille fédérale du 13 février 2018

Séminaire "Programmer au lieu d'étudier" pour les enseignants

L’assocation digitalswitzerland s’est lancé un défi: organiser, d’ici à fin avril 2018, 100 ateliers de programmation d’une demi-journée avec l’ensemble du personnel enseignant issu d’établissements de tous niveaux et dans toute la Suisse. Dispensée aussi bien en ligne que sur place avec un coach proposé par digitalswitzerland, la formation doit délivrer aux enseignants des connaissances de base en matière de programmation pour les familiariser avec la numérisation et leur faire comprendre l’importance de cette activité comme nouvelle compétence que les jeunes doivent acquérir.

Allemagne: débat sur la formation professionnelle supérieure

Dans l’opinion publique allemande, la formation professionnelle se limite au système dual. La formation professionnelle supérieure s’est beaucoup moins imposée qu’en Suisse. Selon une publication de la Fondation Konrad Adenauer, le public doit y être sensibilisé. Les auteurs constatent que l’accès à des postes à responsabilités ou à des perspectives intéressantes de carrière passe principalement par la formation professionnelle supérieure. L’un des auteurs, Rudolf Strahm, ramène les faits à l’essentiel: l’avenir de l’apprentissage se jouera dans la formation professionnelle supérieure.

Formation générale et hautes écoles

Enseigner au primaire avec une MP et dans les écoles de maturité avec un titre HES

La CDIP procède à une révision totale des règlements concernant la reconnaissance des diplômes d’enseignement à l’échelle suisse. Une nouvelle disposition demande la tenue d’un examen pour vérifier que les étudiants possèdent les aptitudes personnelles requises. Il est aussi proposé que les titulaires d’une maturité professionnelle (MP) soient admis à la formation à l’enseignement primaire (sans examen, mais avec des compléments de formation) et que les titulaires d’un bachelor et d’un master HES puissent accéder à la formation pour les écoles de maturité (sans examen, sous certaines conditions). La procédure d’audition durera jusqu’à fin juin 2018.
Communiqué de presse

Le domaine des EPF génère quelque 100'000 emplois en Suisse

En Suisse, chaque franc investi dans le domaine des EPF génère plus du quintuple de sa valeur, tandis que chaque poste de travail en induit environ cinq autres. Selon une étude qui a quantifié l’impact économique des activités du domaine des EPF pour l’année 2016, ce dernier a dégagé une valeur ajoutée brute de 13,3 milliards de francs. Les 21'000 collaborateurs ont permis la création de 98'000 emplois supplémentaires en Suisse. La création de valeur ajoutée brute à l’échelle mondiale est estimée à 16,5 milliards de francs et le nombre d’emplois créés à 123'800.
Communiqué de presse

Trop de travail administratif dans les HES?

D’après Franz Baumberger, ancien président des professeurs des HES, la charge administrative dans les hautes écoles spécialisées n’a jamais été aussi importante, comme l’a relaté la NZZ. Dans le même temps, on assiste à une diminution "massive et insidieuse" de l’enseignement. Martina Weiss, secrétaire générale de swissuniversities, n’est pas de cet avis: dans les faits, il n’y a aucune preuve d’une augmentation significative du travail administratif. Bernhard Pulver, directeur de l’instruction publique du canton de Berne, réfute lui aussi cette critique, mais admet qu’il y a un risque que la bureaucratie augmente avec certaines directives politiques (nouvelles procédures complexes d’accréditation, interventions parlementaires, etc.).

LU: deux nouveaux bachelors HES

La Haute école de Lucerne proposera, dès l’automne 2018, un nouveau bachelor en Information & Cyber Security. Ce cursus permet aux étudiants d’apprendre à développer et à administrer des infrastructures informatiques sûres ainsi qu’à traiter des données sensibles. L’école offrira également un bachelor en International IT Management. Celui-ci vise à former des spécialistes qui possèdent des compétences techniques, interculturelles et linguistiques leur permettant de concrétiser des projets informatiques au niveau international. Ce programme d’études se déroulera en anglais. Les étudiants devront effectuer un semestre d’échange dans un pays anglo-saxon et un autre en Asie.

TI: master en soins infirmiers

Une nouvelle filière de master en soins infirmiers sera proposée dès la rentrée académique 2018/2019 à la Haute école spécialisée de Suisse italienne (SUPSI). Structuré selon trois axes (pratique clinique avancée, recherche appliquée, organisation et leadership), ce master s’adresse aux professionnels souhaitant approfondir leur pratique ou accéder à un poste de direction. Selon le rapport d’activité 2015-2017 de l’Observatoire des formations et projets professionnels dans le domaine socio-sanitaire, le nombre de bachelors en soins infirmiers est passé de 100 en 2011 à 200 en 2017.

ZH: acquérir des crédits ECTS au gymnase

Dans le canton de Zurich, à partir du semestre d’automne 2018, certains gymnasiens pourront suivre des modules d’études à l’université. Le programme sera limité à six crédits ECTS par semestre; les crédits pourront être pris en compte lors d’études ultérieures à l’Université de Zurich. Ce sont les gymnases qui sélectionnent les candidats potentiels. L’Université de Bâle a introduit cette possibilité il y a dix ans déjà: c’était une première en Suisse. En 2009, Lucerne lui a emboîté le pas avec les modules d’études Early Bird. De tels programmes sont également proposés à l’Université de Berne ainsi qu’à l’EPFZ (ETH Math Youth Academy).

Orientation

Le savoir-faire des conseillers de demain

L’Institut de psychologie appliquée (IAP) de Zurich s’est intéressé, dans le cadre d’une enquête exploratoire, à la question suivante: quelles compétences en matière d’orientation seront utiles pour l’avenir? Les résultats sont très similaires à ceux obtenus lors de la journée nationale du CSFO: l’enquête identifie aussi l’accompagnement et le coaching comme des compétences indispensables dans le futur. Les compétences numériques sont également citées comme telles. Par ailleurs, les résultats de l’enquête ont été pris en compte dans la révision du MAS en orientation professionnelle, universitaire et de carrière dispensé à l’IAP. Désormais, ce cursus se compose de quatre CAS et d’un module de master et a notamment recours à l’e-learning pour l’enseignement des éléments théoriques de base. Dans son édition 1/2018 (à paraître le 23 février), la revue PANORAMA proposera un résumé des résultats de l’enquête et publiera une prise de position du SEFRI à ce propos.

CSFO: statistiques 2017 de la plateforme de tests online

Les statistiques 2017 de la plateforme de tests online (PTO) du CSFO recensent les tests par canton et par langue. En forte augmentation, leur nombre est passé de 20'973 en 2016 à 30'218 en 2017 (progression de 44%). Les tests en allemand ont enregistré la plus forte augmentation, en passant de 7667 à 13'797. Les tests en français ont progressé de 12'876 à 15'635. Près de 2000 tests (payants) ont été réalisés par des tiers, avant tout par l’AI.

Allemagne: base de données sur les solutions transitoires scolaires

En Allemagne, les seize Länder proposent de nombreuses solutions transitoires scolaires menant à une formation, pour les jeunes qui n’arrivent pas à accéder au secondaire II. L’Institut fédéral de la formation professionnelle (BIBB) a développé une base de données interactive qui recense 132 mesures. Disponible en libre accès, elle s’adresse aussi bien aux jeunes sans certificat de fin de scolarité qu’au corps enseignant.
www.ueberaus.de

Marché du travail

OFS: le Tessin compte le moins d'actifs

Le taux d’activité net des 15-64 ans selon les cantons varie entre 73,5% au Tessin et 84,3% à Lucerne et à Obwald. La moyenne suisse se situe à 81,3%. 68,8% des actifs travaillent à plein temps, 31,2% à temps partiel. La part des actifs occupés à plein temps se situe entre 64,5% dans le canton de Bâle-Ville et 71,9% dans celui de Zoug. Ces informations proviennent du relevé structurel de l’OFS qui recense des données sur la vie active (statut sur le marché du travail, statut d’activité, taux d’activité). Les résultats cumulés de plusieurs enquêtes permettent par ailleurs de calculer ces indicateurs jusqu’au niveau des districts et des villes statistiques.

Une appli pour calculer le salaire des ingénieurs et des architectes

Une nouvelle application lancée par la Société suisse des ingénieurs et des architectes renseigne sur les salaires des professionnels de l’ingénierie et de la construction. A partir du statut hiérarchique, de la fonction, de l’âge, du sexe et de la région, ce calculateur indique le salaire annuel brut moyen, en se fondant sur une enquête auprès de 9000 salariés de 570 entreprises suisses. Disponible en français, en italien et en allemand, l’application met aussi en évidence les différences salariales entre hommes et femmes dans ces domaines. Son utilisation par les recruteurs risque de perpétuer ces inégalités, comme le relève un article du Temps.

Etude sur la numérisation dans l'économie

Une équipe de recherche de l’EPFZ et de la Haute école spécialisée du Nord-Ouest de la Suisse a présenté la deuxième partie d’une étude sur la numérisation dans l’économie suisse. Elle se fonde sur une enquête auprès de 1183 entreprises et renseigne sur les objectifs, les compétences professionnelles et l’organisation du travail en rapport avec des projets de numérisation. L’étude montre que les entreprises suisses utilisent peu les possibilités technologiques et que leurs formes de travail restent très traditionnelles. Sur une liste de onze compétences, les plus demandées sont les suivantes: savoir-faire en matière de processus (77%), capacité de coordonner les processus de travail (71%), compétence en matière de résolution de problèmes et d’optimisation (70%).

Les augmentations de salaire influencent la satisfaction au travail à court terme seulement

Les augmentations de salaire comme levier pour motiver les collaborateurs ne sont judicieuses qu’à certaines conditions: il faut qu’elles soient régulières et qu’elles accompagnent une promotion. Tel est le résultat d’une étude de l’Université de Bâle. Après une hausse de salaire, la satisfaction au travail est encore plus forte lorsque, dans le même temps, des employés de statut égal reçoivent une augmentation moins importante. Mais cette satisfaction accrue ne dure pas: quatre ans plus tard, l’effet a presque complètement disparu.

RTS: reprendre le travail après le cancer

Comment se remettre d’un cancer lorsque, de surcroît, on craint un licenciement en raison de sa maladie? L’émission "Temps présent" du 1er février 2018 montre que la double peine – le cancer puis le déclassement professionnel – est trop souvent la réalité en Suisse. Quatre malades racontent leur combat pour garder un pied dans la vie professionnelle et leur chemin ardu de la maladie au retour au travail. Leur situation met en évidence le rôle crucial des employeurs: certains n’hésitent pas à licencier la personne malade, alors que d’autres facilitent le retour au travail par des aménagements professionnels.

Insertion professionnelle

Arrêt du TF: retraite anticipée et indemnités de chômage peuvent être cumulées

Selon un arrêt du Tribunal fédéral (TF), une rente anticipée partielle peut être cumulée avec des prestations de la caisse de chômage. Comme le relate un article du Matin, le TF a donné raison à un travailleur de la construction qui réclamait des indemnités de chômage, n’ayant pas obtenu de sa caisse de retraite une rente anticipée de 100% mais seulement de 50% pour une période de huit mois. L’arrêt renvoie la cause à la caisse cantonale valaisanne de chômage pour qu’elle statue à nouveau.

La Commission des affaires juridiques refuse de protéger les travailleurs âgés contre les licenciements

La Commission des affaires juridiques du Conseil national n’entend pas mieux protéger les travailleurs âgés contre les licenciements. Avec 18 voix contre et 7 pour, elle a refusé une initiative parlementaire du conseiller national socialiste bernois Corrado Pardini. Celui-ci demandait une protection contre les licenciements pour les employés de plus de 55 ans qui ont au moins dix années de service. Pour licencier ces derniers, l’employeur aurait dû prouver qu’ils ne seraient pas remplacés par une main-d’œuvre meilleur marché.

Evaluation de langue fide: rapport final et premières épreuves

Le rapport final sur la phase pilote du concept de qualité fide et la procédure pour l’attribution du label fide vient de paraître (pour l’instant, seulement en allemand). Sept des treize institutions de la phase pilote ont obtenu le label fide pour une ou plusieurs de leurs offres. Par ailleurs, les premières épreuves de l’évaluation de langue ont eu lieu début février 2018. Depuis cette année, les personnes candidates à la naturalisation doivent attester de compétences écrites au niveau A2 et de compétences orales au niveau B1 dans une des langues nationales suisses. L’attestation peut être fournie par une évaluation de langue fide ou par un autre certificat de langue reconnu.
Davantage d’informations

GE: deux nouvelles allocations pour les chômeurs de 50 ans et plus

Le Conseil d’Etat genevois prévoit d’introduire, au cours de l’année 2019, deux nouvelles allocations destinées aux candidats à l’emploi de 50 ans et plus. L’allocation cantonale complémentaire A50+ apportera une aide supplémentaire aux bénéficiaires de l’allocation fédérale d’initiation au travail, en prolongeant de six mois la prise en charge de 40% de leur salaire. D’une durée maximale de 18 mois, l’allocation-pont est, quant à elle, destinée aux chômeurs ayant épuisé leur droit à l’assurance-chômage dans les trois ans qui précèdent l’âge légal de la retraite.
Communiqué de presse

JU/NE/VD: douze personnes issues de l'asile ont obtenu leur diplôme d'aide de cuisine

Fruit d’une collaboration entre les cantons du Jura, de Neuchâtel et de Vaud, le projet "Prosperimo" a permis à douze personnes provenant de l’asile d’obtenir le titre d’aide de cuisine (diplôme reconnu par la branche) après une formation de six mois, une expérience professionnelle ainsi que des cours de langue spécialisés. Soutenu par le Secrétariat d’Etat aux migrations et réalisé en partenariat avec l’économie privée, ce projet a renforcé l’employabilité des participants (plusieurs d’entre eux ont même déjà trouvé un emploi).
Communiqué de presse