Newsletter du 16.01.2019

Nouvelles actuelles du 16.01.2019

Formation professionnelle initiale

Guide "Prise en compte des acquis dans la formation professionnelle initiale"

Fin décembre 2018, le SEFRI a publié le guide "Prise en compte des acquis dans la formation professionnelle initiale", qui complète le manuel "Formation professionnelle initiale pour adultes". Celui-ci décrit le processus de prise en compte des acquis et contient des recommandations à l’intention des cantons et des organes responsables. Le SEFRI lancera la mise en œuvre du guide en collaboration avec la Commission Formation et qualification des adultes (CFQA).

IDES: objets parlementaires fédéraux et cantonaux, décembre 2018

Le centre d’information et de documentation IDES de la CDIP publie une liste exhaustive des objets parlementaires dans laquelle sont mentionnées les interventions et activités politiques actuelles dans le domaine de la formation aux niveaux fédéral et cantonal. La liste porte sur tous les objets, de la scolarité obligatoire aux hautes écoles, en passant par la formation professionnelle, le degré secondaire II et la formation continue.
Documentation parlementaire 12/2018
Archives

Changement à la tête de l'IFFP

Responsable national du Centre pour le développement des métiers et directeur suppléant, Jean-Pierre Perdrizat dirige l’IFFP par intérim jusqu’à la nomination d’un nouveau directeur ou d’une nouvelle directrice. Le poste n’a pas encore été mis au concours. Directrice pendant quatre ans, Cornelia Oertle a quitté l’IFFP au 31 décembre 2018. Pendant son mandat, elle a mis en œuvre la stratégie définie en 2014 (voir communiqué de presse). Selon les renseignements de la Sonntagszeitung, le départ de Cornelia Oertle résulte d’une intervention de l’Association du personnel de la Confédération.

Séance de la CFMP de novembre 2018

Dès 2019, les examens fédéraux de maturité professionnelle seront organisés et mis sur pied par le SEFRI. Le règlement de la Commission fédérale de la maturité professionnelle (CFMP) a été modifié en conséquence. Par ailleurs, les deux sous-commissions de la CFMP (développement et reconnaissance) compteront chacune au moins quatre personnes. La CFMP a aussi examiné les filières de formation. 
Procès-verbal

Assistant-e en promotion de l'activité physique et de la santé CFC: ordonnance édictée

Le SEFRI a édicté l’ordonnance de formation révisée pour la profession d’assistant-e en promotion de l’activité physique et de la santé CFC. Elle entrera en vigueur le 1er mars 2019 et remplace l’ordonnance du 16 août 2011. Une version imprimée pourra être commandée dans quelques semaines auprès de l’OFCL. La version électronique sera disponible sur le site Internet du SEFRI. Quant aux plans de formation, ils pourront être consultés dans le courant du mois de janvier 2019 sur le site Internet de l’OrTra Activité physique et santé ainsi que dans la liste des professions du SEFRI.

Souffleur-euse de verre pour appareils scientifiques CFC: ordonnance édictée

Le SEFRI a édicté l’ordonnance de formation pour la profession de souffleur-euse de verre pour appareils scientifiques CFC. Elle entrera en vigueur le 1er mars 2019. Une version imprimée pourra être commandée dans quelques semaines auprès de l’OFCL. La version électronique sera disponible sur le site Internet du SEFRI. Quant aux plans de formation, ils pourront être consultés dans le courant du mois de février 2019 sur le site Internet de l’organe responsable (GVS) ainsi que dans la liste des professions du SEFRI.

OFS: actualisation du taux de places d'apprentissage

En décembre 2018, l’OFS a actualisé plusieurs indicateurs de la formation. Parmi ceux-ci, le taux de places d’apprentissage renseigne sur la part d’apprentis par rapport aux emplois et sur l’évolution de la situation. De 5% en 2012, le taux moyen est passé à 4,7% en 2016. Il s’élève à 6,1% en Suisse orientale et à 4,1% dans le canton de Vaud. Le secteur de la construction connaît le taux le plus élevé (8%).

SwissSkills de retour à Berne en 2020

Après l’édition 2018, les Championnats suisses des métiers reviendront à Berne en septembre 2020. L’association SwissSkills Berne s’est déclarée prête à les organiser. La ville et le canton de Saint-Gall ont aussi manifesté leur intérêt (cf. SRF).
Communiqué de presse

Journée spéciale de l'IFFP consacrée à la conception de la formation initiale

Le 7 décembre 2018, l’IFFP a organisé une journée spéciale sur le thème "L’apprentissage: formation initiale généraliste ou spécialisation précoce?" Les représentants et représentantes de la Confédération, des cantons et de quatre associations professionnelles ont exposé leurs vues quant à la spécialisation pendant la formation initiale ou à l’issue de celle-ci, dans la vie professionnelle. 
Présentations

Newsletter des boulangers-confiseurs

L’Association suisse des patrons boulangers-confiseurs et l’Ecole professionnelle Richemont renforcent leur collaboration. Dans cette optique, elles ont notamment créé une newsletter commune: Panissimo. Cette dernière proposera un large éventail d’articles consacrés à la formation professionnelle.

Revue Folio: maturité professionnelle

L’édition 6/2018 de la revue Folio (en allemand) est consacrée à la maturité professionnelle (MP). Selon Christof Spöring, président de la Commission fédérale de la maturité professionnelle, les objectifs fixés ont été atteints. Le taux de réussite aux examens doit toutefois encore être amélioré. De son côté, Andreas Pfister, spécialiste de l’éducation, préconise des mesures ambitieuses dans l’esprit d’une "maturité pour tous". La revue a également demandé aux jeunes pour quelles raisons ils retournent à l’école après leur apprentissage. La MP2 (post-CFC) est maintenant plus populaire que la MP1 (intégrée).

SO: projet INVOL pour l'intégration des réfugiés

D’une durée d’une année, le préapprentissage d’intégration (INVOL) est un projet pilote de quatre ans lancé en 2018. Un article paru dans la lettre d’information du Département soleurois de l’éducation et de la culture présente le projet et dresse le portrait de deux jeunes participants érythréens, l’une en cuisine, l’autre en mécanique automobile (pp. 16-17). Un autre article fait état de la participation d’enseignants du degré secondaire aux cours interentreprises (pp. 8-9).

ZH: promotion de la langue française

Culturethèque est une médiathèque numérique pour la promotion de la langue et de la culture françaises. La Direction de l’éducation du canton de Zurich a conclu un accord avec l’ambassade de France en Suisse: les élèves de toutes les écoles du degré secondaire II peuvent utiliser gratuitement la plateforme.
Communiqué de presse

ZH: obligation de former imposée aux homes et aux services de soins à domicile

Le Conseil d’Etat du canton de Zurich a créé le cadre de l’obligation faite aux institutions d’assurer une formation dans le domaine des soins de longue durée. Afin de pallier la pénurie de main-d’œuvre qualifiée dans ce secteur, les homes et les services de soins à domicile doivent intensifier leurs activités de formation. Depuis 2013, certains hôpitaux zurichois ont une obligation comparable en matière de formation et de perfectionnement dans les professions non universitaires de la santé. Selon le communiqué de presse, la mesure s’est révélée efficace.

Formation professionnelle supérieure et continue

Révision du brevet fédéral de spécialiste en formation professionnelle

Le brevet fédéral de spécialiste en formation professionnelle s’adresse aux personnes qui exercent leur activité dans ce domaine et souhaitent se perfectionner. En 2018, la procédure de qualification (PQ) a réuni 18 personnes issues des trois régions linguistiques. En 2019, elle se déroulera pour la première fois conformément au règlement approuvé en 2017. Elle consiste en un travail de projet, une présentation et un entretien, auxquels s’ajoute dorénavant une étude de cas. Les conditions d’admission demeurent inchangées. Les cours de préparation comptent quatre modules. La PQ a lieu chaque année en septembre (25 et 26 septembre pour 2019). Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 13 février 2019. Les documents utiles et les prestataires de cours figurent sur le site Internet de la CSFP.

CAS pour formateurs et formatrices dans le domaine de la santé

OdASanté Berne et l’IFFP proposent un CAS (en allemand) pour formateurs et formatrices dans le domaine de la santé. Axé sur la pratique, ce programme s’adresse aux responsables de la formation et aux formateurs des niveaux secondaire II et tertiaire exerçant une fonction dirigeante. Il permet aux participants de compléter leur expertise en matière de formation et de gestion.

Formation générale et hautes écoles

OFS: de la haute école à la vie active

Une année après la fin de leurs études, la grande majorité des diplômés des hautes écoles ont trouvé un emploi. Le taux de chômage des diplômés en 2016 s’élève à 4,8% parmi les titulaires d’un master d’une HEU et à 4,1% parmi les titulaires d’un bachelor d’une HES. Parmi les personnes diplômées en 2012, 3,2% des diplômés d’une HEU au niveau master sont sans emploi cinq ans après la fin de leurs études, alors que le taux de chômage des titulaires d’un bachelor HES est de 2,0%. C’est ce que montrent les résultats des enquêtes auprès des personnes diplômées des hautes écoles suisses en 2012 et 2016 de l’OFS.

OFS: études de master dans les HES

Lors de l’année académique 2017/2018, les HES ont enregistré près de 3800 entrants au niveau master. Avec environ 1150 immatriculations, le domaine Economie et services dénombrait le plus grand nombre d’entrants, suivi du domaine Musique, arts de la scène et autres arts (1100). Ce sont là quelques-uns des chiffres tirés de la publication de l’OFS "Etudes de master dans les hautes écoles spécialisées".

CIIP: adoption d'un plan d'action en éducation numérique

Fin 2018, la Conférence intercantonale de l’instruction publique de la Suisse romande et du Tessin (CIIP) a unanimement adopté un plan d’action en faveur de l’éducation numérique. Ce plan vise à renforcer la coopération entre les cantons latins pour assurer, dans les cinq ans, la généralisation de connaissances et de compétences numériques auprès de tous les élèves. La CIIP agit ainsi dans le prolongement des stratégies numériques dans lesquelles sont aujourd’hui déjà impliqués le Conseil fédéral ainsi que tous les départements cantonaux de l’instruction publique. Le plan d’action met la priorité sur les plans d’études, les équipements, la formation des professionnels, les collaborations avec les hautes écoles ainsi que sur la concertation et la veille technologiques et pédagogiques.
Communiqué de presse

BE: accompagner les enseignants lors de leur entrée dans la vie active

Dès le mois d’août 2019, la HEP de Berne proposera un accompagnement pour les futurs enseignants des degrés préscolaire et primaire lors de leur entrée dans la vie active. Pour cela, le bachelor durera quatre ans. Au cours des deux dernières années, les étudiants enseigneront à temps partiel dans une école et suivront en parallèle des cours à la HEP. Selon le communiqué de presse (en allemand), le projet devrait contribuer à atténuer la pénurie d’enseignants.

Orientation

Conférence annuelle de l'Association internationale d'orientation scolaire et professionnelle

La conférence annuelle de l’Association internationale d’orientation scolaire et professionnelle (AIOSP) aura lieu du 11 au 13 septembre 2019 à Bratislava (Slovaquie). En guise de prélude, le colloque mondial de l’AIOSP sera organisé les 9 et 10 septembre 2019 à Brno (République tchèque) et consacré au thème "Une orientation professionnelle pour une société inclusive". L’appel à contributions pour la conférence est ouvert jusqu’au 28 février 2019. Informations et inscription sur le site Internet de la conférence.

Lacunes au niveau de l'égalité des chances

Dans son rapport (en allemand, avec résumé en français) sur la sélectivité sociale, le Conseil suisse de la science décrit les lacunes du système suisse de formation en matière d’égalité des chances. Il formule plusieurs recommandations: encouragement ciblé des langues chez les enfants socialement défavorisés, sensibilisation des enseignants à la problématique de la sélectivité sociale ou encore examen des passages vers d’autres niveaux de formation.

L'entourage social influence la réussite aux examens

Les étudiants qui préparent leurs examens avec des amis ont plus de chances de les réussir. Des sociologues de l’EPFZ se sont penchés sur cette thématique avec des étudiants en 1re année de bachelor. Les résultats montrent que les relations informelles et l’amitié sont tout aussi importantes que la motivation individuelle et la discipline.

Personnalité, soutien et indécision professionnelle

Neuroticisme et rigueur sont liés à l’indécision professionnelle. C’est ce que montre une étude (en anglais) de Jenny Marcionetti (SUPSI) et Jérôme Rossier (UNIL) sur le choix de formation à la fin de la scolarité obligatoire. L’étude relève également que le soutien des parents est directement lié au degré d’indécision ou de détermination des jeunes. Les corrélations entre difficultés à prendre des décisions professionnelles, personnalité, soutien parental et estime de soi ont été analysées auprès de 448 jeunes.

VD: nouvelles publications pour l'orientation

L’Office cantonal vaudois d’orientation scolaire et professionnelle a publié trois nouveaux documents:
- un schéma interactif qui présente les filières de formation dans le canton et les différents parcours possibles;
- un guide à l’usage des parents intitulé "Un stage, pour quoi faire?";
- une fiche "Filière'Info" qui résume l’ensemble des possibilités d’apprentissage à durée réduite.

Marché du travail

Relevés 2018 du SECO: net recul du chômage

En 2018, le taux de chômage annuel en Suisse a nettement reculé par rapport à 2017, passant de 3,2 à 2,6%. Le nombre absolu de chômeurs est tombé de 143'142 à 118'103 personnes en moyenne annuelle, ce qui correspond à une baisse de 17,5%. Fin décembre 2018, le nombre de chômeurs s’est établi à 119'661 personnes. Le niveau de chômage n’avait plus été aussi bas depuis dix ans. Le SECO a présenté ces données lors d’un point de presse. La bonne situation du marché du travail est due à la conjoncture favorable de l’économie suisse. Cette évolution permet de pronostiquer un désendettement total de l’assurance-chômage pour fin 2019. Le SECO a également tiré un bilan positif de l’obligation d’annonce des postes vacants, introduite en juillet 2018.

Le nouveau système de paiement des caisses de chômage SIPAC 2.0 est sur la bonne voie

Géré par la Confédération, le projet "SIPACfuture" vise à renouveler le système de paiement des caisses de chômage. A la mi-décembre 2018, il a franchi une étape essentielle: le SECO a validé la première partie de la spécification détaillée et le prototype du nouveau système nommé SIPAC 2.0. Avec "SIPACfuture", le SECO entend moderniser et numériser les services des caisses. Selon des estimations, plus d’un tiers des processus manuels actuels pourraient être automatisés. Dans sa newsletter de décembre 2018, le SECO présente plus en détail ce projet.

Revue La Vie économique: la participation au marché du travail augmente

Entre 2010 et 2018, l’offre en travailleurs âgés de 25 ans et plus a augmenté d’environ 417'000 postes à plein temps dans toute la Suisse. Cette hausse résulte, d’une part, d’une plus grande participation au marché du travail (effet de participation) et, d’autre part, de la croissance de la population (effet démographique). L’effet de participation représente 148'200 emplois à plein temps. C’est ce qui ressort d’un article de la revue La Vie économique. Pour son auteure (Daniela Bieri, SECO), il s’agit là d’une preuve d’une meilleure exploitation du potentiel de la main-d’œuvre indigène. Néanmoins, la pénurie de spécialistes risque de s’accentuer avec le vieillissement de la population et la croissance continue de l’emploi des personnes hautement qualifiées.

Utiliser la réserve inexploitée de travail pour combler la pénurie de main-d'œuvre

Contrairement à ce que beaucoup pensent, les travailleurs seniors sont hautement qualifiés, motivés, flexibles, mais aussi moins préoccupés par la rémunération et la sécurité de l’emploi. C’est ce qui ressort d’une étude (en allemand) menée par la société d’audit et de conseil Deloitte. Pour ses auteurs, les travailleurs âgés forment une solution de dernier recours pour combler la pénurie de main-d’œuvre. Cette "réserve inexploitée de travail" compterait 852'000 individus (personnes en recherche d’emploi mais indisponibles à courte échéance et personnes disponibles à court terme mais ne recherchant pas d’emploi). Selon l’étude, 27% des plus de 50 ans en Suisse aimeraient travailler au-delà de l’âge de la retraite; ce groupe inclut une proportion de travailleurs hautement qualifiés nettement supérieure à la moyenne.

OFS: plus de 80% des entreprises survivent à leur première année d'existence

En Suisse, plus de quatre entreprises créées sur cinq sont encore actives après une année. Trois ans après leur création, seules trois sur cinq survivent. Les taux de survie varient d’une branche à l’autre. Ils sont particulièrement importants dans le domaine de la santé et du social. Par ailleurs, les entreprises avec un seul emploi survivent moins bien que celles de plus grande taille. Ce sont là les derniers résultats de la statistique sur la démographie des entreprises, publiés par l’OFS.

Toujours plus de quinquagénaires à l'aide sociale

En Suisse, le taux d’aide sociale est resté stable (3,3%), sauf pour les 50-64 ans. C’est ce que montrent les dernières statistiques de l’aide sociale, établies par l’OFS. En 2011, un peu moins de 38'500 personnes âgées de 50 à 64 ans ont touché l’aide sociale, contre 54'615 en 2017; cette augmentation (40%) dépasse de loin la croissance de la population résidante de la même classe d’âge (14%). La CSIAS demande que les chômeurs seniors arrivés en fin de droit restent inscrits à l’ORP; si nécessaire, ils devraient également recevoir des prestations complémentaires au lieu de l’aide sociale. La revue PANORAMA en parlera dans son édition 1/2019 (à paraître le 22 février).

Etude sur la satisfaction et l'engagement au travail

La majorité des salariés suisses sont satisfaits de leur travail et leur engagement est globalement élevé. Un bon tiers d’entre eux se sentent généralement épuisés après le travail. C’est ce qui ressort d’une étude (en allemand, avec résumé en français) de la Haute école spécialisée du Nord-Ouest de la Suisse, qui a analysé les données de 900 personnes actives dans toutes les parties du pays en 2015. Les chercheurs ont examiné les corrélations entre, d’une part, la satisfaction, l’engagement et l’épuisement des travailleurs et, d’autre part, une série de conditions de travail (horaires, environnement professionnel, etc.). Le comportement des supérieurs ou l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée ont un fort impact.

Insertion professionnelle

Entrée en vigueur de la nouvelle CCT Location de services

Dès 2019, les travailleurs temporaires qualifiés gagneront au moins 4610 francs s’ils travaillent dans une région à hauts salaires (agglomération bernoise, arc lémanique, BS, BL, GE et ZH). Dans une région à salaires normaux, le revenu minimum sera de 4310 francs (TI: 4060). Les travailleurs sans formation recevront quelque 1000 francs de moins. Tels sont les montants inscrits dans la nouvelle CCT Location de services, entrée en vigueur le 1er janvier 2019. A partir de 2021, le principe Equal Minimum Pay devrait être appliqué. Ainsi, les employés temporaires bénéficieraient des mêmes salaires minimums que les employés permanents, y compris dans les branches et les entreprises dont les CCT ne sont pas déclarées de force obligatoire. Dans les branches disposant d’une CCT de force obligatoire, les salaires minimums sont déjà les mêmes pour les employés temporaires et les employés permanents.
Communiqué de presse

Recommandations relatives à l'insertion professionnelle des réfugiés

En 2017, près de deux tiers des requérants d’asile ont obtenu un droit de séjour en Suisse, par une reconnaissance du statut de réfugié ou par une admission provisoire. Ainsi, ils s’installent sur le long terme dans le pays. Une insertion professionnelle réussie est porteuse de sens pour ces personnes et leur offre des perspectives, tout en soulageant l’aide sociale. C’est pourquoi l’association faîtière Insertion Suisse a formulé, à l’intention des acteurs concernés, des recommandations à ce sujet: les réfugiés et les personnes admises à titre provisoire doivent avoir accès à la formation professionnelle ainsi qu’à des formations qualifiantes et bénéficier d’un suivi par des personnes qualifiées; l’amélioration de leurs compétences linguistiques et de base doit être encouragée; les associations professionnelles doivent s’impliquer dans cette démarche.
Communiqué de presse

FR: procédure simplifiée pour travailler avec un permis B ou F

Le 1er janvier 2019, l’Etat de Fribourg a sensiblement allégé la procédure pour les personnes titulaires d’un permis B de réfugié reconnu et celles admises à titre provisoire (permis F), lorsqu’elles souhaitent entamer une activité professionnelle. La procédure d’autorisation par le service compétent est désormais remplacée par une simple annonce via un formulaire. Il n’y a plus d’émolument et l’activité lucrative peut débuter dès que l’annonce est effectuée.
Communiqué de presse

GE: formation de développeur-euse informatique pour chômeurs au parcours atypique

A Genève, l’entreprise Réalise propose, pour les chômeurs au parcours atypique, une formation certifiante de six mois en matière de programmation de sites Web et d’applications mobiles (voir article de presse). Actuellement, 25 personnes sans emploi y participent. Plus de la moitié de la volée devrait décrocher un emploi tout de suite après la formation. Qu’ils soient au chômage, en fin de droit ou à l’AI, les candidats ont été choisis dans le cadre d’une procédure stricte. Réalise offre une formation par la pratique professionnelle, pour des personnes peu ou non diplômées, dans des secteurs demandeurs de main-d’œuvre.
Communiqué de presse

VD: enjeux du retour au travail après un cancer

Aujourd’hui, près de 320'000 personnes vivent avec un diagnostic de cancer en Suisse. Quelque 70% des patients sont en rémission et deux tiers d’entre eux reprennent à un moment donné le travail. Dans un article paru au sein de la revue REISO, la Ligue vaudoise contre le cancer (LVC) se penche sur les difficultés dont il faut tenir compte dans ce contexte: incidences sur le travail, droit du travail, droit au salaire, etc. Par ailleurs, pour favoriser la réinsertion des personnes en rémission, la LVC offre, depuis plus d’une année, un soutien sous forme de job coaching, d’information ou encore de médiation. La réinsertion peut contrecarrer la précarité qui guette les personnes en rémission: celles-ci ont en effet un risque de chômage supérieur de 37% à celui du reste de la population.