Newsletter du 19.04.2017

Nouvelles actuelles du 19.04.2017

Formation professionnelle initiale

Campagne formationprofessionnelleplus.ch

Pour la première fois depuis son introduction il y a une dizaine d’années, la campagne formationprofessionnelleplus.ch est également visible à la télévision. Elle fait ainsi une incursion dans le cadre familial. Les cinq spots TV seront diffusés sur quelque 70 portails en ligne et retransmis dès le 24 avril 2017 sur le petit écran. Les partenaires de la formation professionnelle peuvent les reprendre sur leurs sites Internet.

Nouvelle édition du manuel relatif au développement des professions

Le manuel relatif au processus de développement des professions dans la formation professionnelle initiale offre une vue d'ensemble complète aux acteurs concernés. II présente les différentes étapes et donne des informations sur les points essentiels, les modèles et les documents utiles. Le manuel publié par le SEFRI remplace dès à présent le manuel relatif aux ordonnances de 2007. Le nouveau manuel ainsi que tous les documents importants peuvent être consultés en ligne.

OFS: formation la plus élevée au degré secondaire II

L'OFS vient de publier son relevé structurel du recensement de la population, pour les données cumulées 2013-2015 et 2011-2015. Le relevé fournit notamment des statistiques sur le thème de la formation. Dans la population résidante permanente de 25 ans et plus, selon la formation achevée la plus élevée, on dénombrait entre 2011 et 2015 dans les villes un total de 1'183'949 personnes possédant un diplôme du degré secondaire II. Pour la même période et la même tranche d'âge, le nombre de personnes possédant un diplôme du degré tertiaire s'élevait à 960'690.

L'IFFP, pivot de la formation professionnelle

Le Conseil fédéral a approuvé le rapport de gestion 2016 de l’IFFP. Une enquête menée auprès de représentants de la formation professionnelle suisse a permis de souligner combien le travail de l’IFFP est axé sur la pratique. En tant qu’organisation experte pour la formation professionnelle, l’IFFP contribue au développement et à l’assurance de la qualité ainsi qu’à la comparabilité du système de formation suisse. Durant l’année 2016, l’IFFP a par ailleurs franchi des pas importants sur la voie de son accréditation en tant que haute école.

IFFP: documents de la journée spéciale dédiée aux enseignants en école professionnelle

Le 30 mars 2017, l'IFFP a organisé une journée spéciale sur le thème des enseignants et enseignantes en école professionnelle. L'objectif était de mener une réflexion sur leur parcours et l'impact de la formation pédagogique dans le développement de leur pratique, sur les liens qu'ils entretiennent avec les autres lieux de formation et sur les défis futurs à relever. La documentation, les présentations ainsi que les vidéos de cette manifestation sont disponibles en ligne.

IFFP: état des projets de recherche en avril 2017

Les projets de recherche suivants sont en cours à l’IFFP:
- Projet "Diplôme professionnel pour adultes: besoins des employeurs";
- Projet "Quatrième étude sur les coûts et bénéfices de la formation professionnelle initiale en entreprise du point de vue des entreprises";
- Projet "Attitudes de l’opinion publique envers le rôle de l’Etat et l’offre privée de formation: exemple du système d’apprentissage suisse";
- Projet "Instrumentaire 'durée de l’apprentissage'";
- Projet "Didactique des domaines professionnels en Suisse: développement des compétences scientifiques";
- Projet "Les ambulanciers et ambulancières se font-ils rares?";
- Projet "Situation des apprenti-e-s et processus de transition dans les filières à faible niveau d’exigences";
- Projet "Evolution des compétences requises sur le marché du travail dans le contexte de la numérisation".
Vue d’ensemble

IDES: objets parlementaires cantonaux, avril 2017

Le Centre d’information et de documentation IDES de la CDIP publie une liste exhaustive des objets parlementaires dans laquelle sont mentionnés les travaux actuels dans le domaine de la formation. La liste porte sur tous les objets, de la scolarité obligatoire aux hautes écoles, en passant par la formation professionnelle, le degré secondaire II et la formation continue.
Documentation parlementaire relative à la politique éducationnelle 4/2017

Boulangerie-pâtisserie-confiserie: réunion des maîtres professionnels

Les membres de l’association des maîtres professionnels en boulangerie-pâtisserie-confiserie ont tenu leur assemblée annuelle à Schwytz. La présidente de la commission DP&Q a décrit la révision des plans de formation et annoncé les changements qui s’appliqueront surtout aux procédures de qualification et aux personnes qui commenceront leur formation en 2018. La défense des intérêts de la branche exige un effort important. Pour leur part, les autorités ont introduit les principes nutritionnels, le gaspillage alimentaire et l’efficacité énergétique dans les plans de formation CFC et AFP.

Recherche de personnes qui ont quitté le domaine social en vue d'une étude

A la demande de l’OrTra SavoirSocial, l’IFFP mène actuellement une étude sur les carrières dans le domaine social et cherche à cet effet des personnes qui ont quitté l’un des trois champs professionnels suivants: soutien aux enfants et aux jeunes, accompagnement de personnes en situation de handicap et accompagnement de personnes âgées. Les personnes concernées ou intéressées à connaître les résultats de l’étude trouveront de plus amples informations sous ce lien.

BE: les futurs enseignants s'immergent dans la formation professionnelle

Les étudiants de la HEP de Berne se familiarisent avec la formation professionnelle en suivant, pendant une semaine, une personne en formation à La Poste Suisse ("shadowing" ou période d’observation). L’un des objectifs est de faire en sorte que les futurs enseignants soient en mesure de renseigner les élèves au sujet de l’apprentissage. Une étudiante de la HEP et un apprenti logisticien relatent leur expérience dans un article de journal (en allemand).

ZH: conférence sur le thème du début de l'apprentissage

La conférence cantonale zurichoise sur les places d’apprentissage a eu lieu le 30 mars 2017. Les représentants des entreprises formatrices, des associations économiques et des milieux de la formation professionnelle ont abordé le thème "Bienvenue dans le monde du travail". Les jeunes qui entrent en apprentissage y font leurs premiers pas. Les apprentis et leurs formateurs doivent relever de nombreux défis au début de l’apprentissage.
Exposé de Marc Kummer, chef de l’Office du secondaire et de la formation professionnelle du canton de Zurich

Allemagne: soutien aux petites entreprises formatrices

Grâce à un nouvel axe prioritaire, le Ministère fédéral allemand de l’éducation et de la recherche (BMBF) soutient les petites et très petites entreprises afin qu’elles demeurent un pilier essentiel de la formation professionnelle en Allemagne. Le programme "Jobstarter plus" vient d’être lancé; c’est le premier d’une série de projets qui en compte 18. La gestion externe de la formation englobe de nombreux services concrets. A cet effet, le BMBF affecte quelque 7,6 millions d’euros puisés dans ses propres ressources et dans le Fonds social européen.

Allemagne: exigences actuelles en matière de personnel qualifié

Dans son édition 2/2017, la revue allemande BWP documente les premières conclusions d’une étude au sujet des exigences actuelles en matière de personnel qualifié. La formation professionnelle exige un équilibre entre ce qui est éprouvé et ce qui est innovant. Les analyses ont démontré que les technologies numériques rendent le travail plus exigeant et que l’intelligence sociale et créative des salariés gagne simultanément en importance.

Formation professionnelle supérieure et continue

OFS: effectifs 2015/2016 des élèves et étudiants

Selon les chiffres de l'OFS, durant l'année 2015/2016, la formation professionnelle supérieure comptait 56'597 étudiants. La part des femmes s'élevait à 43,5%. Les étudiants se sont formés le plus souvent dans les domaines suivants: gestion et administration (17%), soins infirmiers et formation de sages-femmes (13%) ainsi que construction et génie civil (7%). Pour la même période, le nombre d'élèves qui ont entamé une formation professionnelle initiale s'élevait à 228'431, ce qui représente 63% de tous les effectifs du degré secondaire II.

Règlement en consultation

Les associations professionnelles compétentes ont déposé au SEFRI un projet de règlement concernant l’examen professionnel de spécialiste de l’accompagnement de personnes en situation de handicap avec brevet fédéral.
Feuille fédérale du 11 avril 2017

Compétences de base: tenir compte de la numérisation

Le Conseil fédéral a chargé le DEFR d’élaborer, d’ici au mois de novembre 2017 et conformément à la loi sur la formation professionnelle, un programme pour la formation continue des travailleurs dans le domaine des compétences de base, tenant compte notamment de la numérisation de l’économie. Les mesures en question doivent permettre aux travailleurs peu qualifiés et surtout aux travailleurs âgés de rester dans la vie active. Dans le même délai, les éventuelles ressources financières nécessaires devront être chiffrées et le projet présenté au Conseil fédéral.

Formation générale et hautes écoles

CDIP: nouveau règlement pour la reconnaissance des diplômes d'enseignement

Dans son infolettre 1/2017, la CDIP revient sur la reconnaissance des diplômes d’enseignement à l’échelle suisse, qui a fait l’objet d’un rapport-bilan en 2016. Depuis le début des années 2000, quelque 60 filières de haute école ont été examinées, et leurs diplômes reconnus par la CDIP. Un groupe de travail a été chargé d’élaborer des propositions afin de simplifier les règlements de reconnaissance. Le nouveau règlement devra comporter des exigences minimales valables sur le plan national et un cadre de référence précis pour la reconnaissance des diplômes étrangers. La reconnaissance des diplômes continuera à garantir la libre circulation professionnelle à l’échelle suisse. Le groupe de travail devra soumettre une proposition au comité début 2018.

La formation des médecins en point de mire

L’Allemagne a adopté son Masterplan 2020 pour les études de médecine. Les futurs médecins devront étudier davantage les maladies les plus courantes dans les soins ambulatoires et stationnaires. Lors de l’admission, les compétences sociales et de communication ainsi qu’une motivation spécifique seront plus fortement prises en compte. La NZZ relate qu’en Suisse, l’Office fédéral de la santé publique est en train de développer un modèle visant à évaluer les compétences requises en lien avec la formation et les perfectionnements dans les professions médicales. En matière de formation des médecins, le Gouvernement zurichois a décidé de collaborer avec les cantons de Saint-Gall et de Lucerne.

Orientation

Bilan de la Journée romande de psychologie positive

Le 17 février 2017, l’Université de Lausanne a accueilli la première Journée romande de psychologie positive, à laquelle ont participé plus de 130 personnes issues de la pratique en psychologie, du conseil et de l’orientation, du développement de carrière, du travail social, de la santé et de l’éducation. Les participants ont particulièrement apprécié les conférences et les ateliers pratiques sur les applications possibles de la psychologie positive dans différents contextes professionnels. Encouragés par le succès de cette journée, les organisateurs envisagent de mettre sur pied une deuxième manifestation sur cette discipline émergente.

CSFO: première publication réalisée directement en italien

Pour la première fois, les éditions du CSFO présentent une brochure réalisée directement en italien et non adaptée de l'allemand ou du français: "Pari opportunità nella scelta professionale" (égalité des chances dans le choix professionnel). Disponible dans le shop en ligne du CSFO, la publication comprend des témoignages de professionnels, des conseils et des informations favorisant un choix professionnel en fonction de ses intérêts.

Marché du travail

OFS: quatre personnes sur cinq sont actives

Une nouvelle enquête de l’OFS révèle qu’en Suisse, le taux d’activité net est de 81%. Ce taux signifie que quatre personnes sur cinq (dont l’âge est compris entre 15 et 64 ans) travaillent ou offrent leurs services. En 1980, ce taux était de 71%. Le taux est plus bas en Suisse romande et au Tessin qu’en Suisse alémanique. Par exemple, les villes de Bellinzone, Lugano, Chiasso ou Locarno affichent un taux de 72 à 73%, alors qu’il est de 84% à Lucerne, de 83% à Aarau et de 82% à Winterthour, soit quelque dix points de pourcentage de plus.

Améliorer les mesures pour les employés souffrant de troubles psychiques

Les employés atteints de pathologies psychiques peuvent se retrouver en incapacité de travail et perdre leur emploi. Une étude des services psychiatriques de Bâle-Campagne et de la Haute école de Lucerne montre que les cadres et les responsables RH travaillant auprès des assurances, des autorités et des associations sont peu sensibles aux problèmes rencontrés par les employés souffrant de troubles psychiques. L’étude arrive à la conclusion qu’il faut désormais passer à des mesures plus contraignantes pour provoquer un changement radical de mentalité.

Les médecins-assistants et les chefs de clinique travaillent trop

Plus de la moitié des médecins-assistants et des chefs de clinique travaillent au-delà de la limite légale de 50 heures hebdomadaires. Les conséquences sur leur propre bien-être et la sécurité des patients sont graves. C’est ce qui ressort d’un sondage réalisé sur mandat de l’Association suisse des médecins-assistants et chefs de clinique (ASMAC). En été 2017, l’ASMAC lancera une nouvelle action auprès des hôpitaux et proposera des améliorations concrètes, notamment pour obtenir une réduction des nombreuses tâches administratives accomplies par les médecins, dont certaines, sans rapport avec l’activité auprès des patients, pourraient être déléguées.
Communiqué de presse

Intégration professionnelle

Rapport sur les demandeurs d'emploi qui ne perçoivent pas d'indemnités

Une personne sur trois qui se désinscrit d’un ORP n’a pas perçu de prestations financières de l’assurance-chômage. C’est ce qui ressort d’une étude (en allemand) fondée sur les données de dix cantons (Argovie, Appenzell Rhodes-Intérieures, Appenzell Rhodes-Extérieures, Glaris, Grisons, Schaffhouse, Saint-Gall, Thurgovie, Zoug et Zurich). Les demandeurs d’emploi qui ne perçoivent pas d’indemnités forment un groupe très hétérogène de personnes: un tiers d’entre eux sont des actifs qui se sont inscrits pendant le délai de résiliation; leur potentiel de réinsertion est jugé élevé. La revue PANORAMA se penchera en détail sur cette étude dans son édition du mois de juin 2017.

AI: qu'apporte le relèvement de l'âge minimal pour l'octroi d'une rente?

Selon l’Office fédéral des assurances sociales (OFAS), le lien entre le relèvement de l’âge minimal pour l’octroi d’une rente d’invalidité et une meilleure réadaptation professionnelle n’est, à l’heure actuelle, pas prouvé. Telle est l’une des conclusions d’une étude comparative sur les réformes engagées dans cinq pays européens afin d’éviter le recours aux rentes d’invalidité. D’après l’OFAS, les résultats de cette étude confortent l’objectif de la révision "Développement continu de l’AI": plus une personne est jeune, plus les efforts déployés pour l’insérer doivent être intenses.
Communiqué de presse

Assurance-chômage: 480 millions de francs de plus pour les indemnités de chômage

L’exercice comptable annuel 2016 de l’assurance-chômage a bouclé sur un excédent de 156 millions de francs, faisant passer la dette à 2,5 milliards de francs. Les dépenses ont augmenté de 6,81 à 7,42 milliards de francs; cela concerne notamment les indemnités de chômage (de 5,18 à 5,66 milliards de francs) et les mesures relatives au marché du travail (de 598 à 636 millions de francs). L’assurance-chômage s’attend à une moyenne annuelle de 144'600 chômeurs (taux de chômage de 3,2%) pour 2017. Il en résulterait un excédent de 251 millions de francs.
Communiqué de presse

Recrutement automatisé: l'exemple du logiciel Precire

Le recrutement automatisé (par l’ordinateur) est une réalité de plus en plus fréquente. Le Tages-Anzeiger a consacré un article au logiciel Precire. Sur la base d’un entretien avec un candidat, il analyse le choix des mots, la complexité des phrases, les pauses, la fluidité verbale, la clarté du langage, la fréquence de certains mots et les caractéristiques vocales. Il en tire un profil de personnalité qui livre aux employeurs potentiels des données sur l’entregent, la persévérance, la disposition à coopérer, la focalisation sur les objectifs, l’esprit d’équipe, l’extraversion, la capacité de s’imposer et l’enthousiasme d’une personne.

gigme.ch, nouveau portail pour le travail intérimaire

En Suisse, le placement de personnel temporaire génère quelque dix milliards de francs de chiffre d’affaires. Un nouveau prestataire de services, gigme.ch, a fait son entrée sur ce marché avec, selon lui, des prix nettement plus bas que ceux de la concurrence. La plateforme permet aux personnes souhaitant travailler d’offrir leurs services (prestation gratuite) et aux entreprises de poster des offres d’emploi ou de contacter directement les candidats. gigme.ch s’occupe du contrat et de la facturation, des cotisations sociales, des assurances et des impôts. En automne 2017, cette plateforme sera aussi disponible en français et en italien.

Reportage TV sur le chômage à 50 ans

L’émission "Temps présent" du 6 avril 2017 a été consacrée au thème "A 50 ans, je suis au chômage". Elle donne la parole à des chômeurs et chômeuses de longue durée et présente différentes mesures de soutien: une séance de coaching, un séminaire de la Fondation Qualife 50+, le programme "AvantAge" de Pro Senectute. Des interviews du directeur de l’Office cantonal de l’emploi de Genève et d’une conseillère ORP complètent le reportage, qui peut être visionné sur le site Internet de la RTS.

GE: lancement d'une campagne contre le travail au noir

Le Département de la sécurité et de l’économie du canton de Genève lance une campagne d’information et de sensibilisation contre le travail au noir et la sous-enchère salariale. Avec le slogan "Le travail au noir, ça se paie cash", elle rappelle que le salaire minimal, les assurances sociales, l’impôt à la source et un permis de travail sont des obligations légales pour tous les employeurs. Elle vise notamment à assainir le secteur de l’économie domestique. La campagne comprend aussi la plateforme stoptravailaunoir.ge.ch.
Communiqué de presse

VD: un livre et une exposition sur les bénéficiaires de l'aide sociale

Un livre et une exposition photographique illustrent le parcours de bénéficiaires de l’aide sociale dans le canton de Vaud. Les 23 portraits et récits de vie qui constituent le projet "Itinéraires entrecoupés" permettent de mieux comprendre les différentes réalités pouvant mener à l’aide sociale et remettent en question les représentations qui peuvent exister à l’égard des bénéficiaires. Cette exposition itinérante circulera en Suisse romande jusqu’au 19 janvier 2018.
Communiqué de presse

France: film sur les difficultés d'insertion des diplômés

Le film "Bac + que dalle" donne la parole à cinq jeunes diplômés (formés dans le domaine social, en droit ou en architecture) confrontés aux difficultés de la recherche d’un emploi et à la précarité en France. Il montre les problématiques auxquelles ces jeunes font face: absence de réseau, cumul de stages, de petits boulots ou de contrats ponctuels, chômage ou encore RSA (revenu minimum). Ce webdocumentaire, présenté dans un article du journal Le Monde, a été réalisé par l’association Tandem. Celle-ci soutient les demandeurs d’emploi par des parrainages, les mettant en relation avec un professionnel de leur secteur de recherche.