Edition 01 | 2019

ORIENTATION

Arts visuels et design

Premiers pas dans la vie active grâce à Easystep

L’application Easystep aide les jeunes artistes et designers à acquérir des compétences utiles pour leur métier et les soutient lors de leur entrée dans la vie active. Retour sur la conception de cette app.

Par Angela Grosso Ciponte, Danilo Silvestri et Catherine Sokoloff, Haute école d’art et de design de Bâle

Les trois quarts des personnes qui étudient dans les hautes écoles d’art et de design en Suisse alémanique sont des femmes. Tous les étudiants et toutes les étudiantes se placent sur un pied d’égalité et considèrent plutôt leurs dons pour l’art et le design comme le signe distinctif qui compte. Le genre est une catégorie fluide à leurs yeux. Cela signifie que ces jeunes sont à la recherche d’identités et de solutions qui leur conviennent, jouent avec les rôles et les limites établis par la société et les élargissent. Les jeunes artistes et designers font face à une double incertitude. Premièrement, le travail créatif dans l’art et le design va de pair avec une incertitude intrinsèque: avec des doutes dans le processus de création et par rapport à sa propre œuvre. Deuxièmement, l’entrée réussie dans la vie active et le succès professionnel de ces personnes dépendent largement de la manière dont elles peuvent gérer ces incertitudes, donc se gérer elles-mêmes, gérer les autres, les mandats, l’argent et le temps. Normalement, un designer sera mandaté par un client pour développer un produit qui doit à son tour atteindre la clientèle de ce même client; pour ce faire, il faut savoir adopter différentes perspectives. Et cela exige plus qu’une solide expertise en matière de design. Pour les artistes, cette situation est également complexe: ils doivent développer, en plus de leurs compétences techniques, une aptitude à la communication, un talent organisationnel et une solide capacité de réseautage, afin de pouvoir percer sur le marché de l’art et auprès des galeries. De telles compétences ne peuvent pas s’acquérir uniquement par la théorie. Lors de tests préliminaires, nous avons constaté que le succès de l’utilisation de l’app sur le long terme dépendait beaucoup de la possibilité d’appliquer ses contenus directement à des projets concrets et personnels. Il importe aussi que ces contenus soient sous forme écrite.

Visuel simplifié

Pour les étudiants et étudiantes en arts visuels et en design, la conception visuelle d’une app est décisive pour qu’ils l’acceptent ou non. C’est pourquoi nous n’avons pas voulu intégrer des illustrations, des films ou des exercices numériques: les fioritures visuelles détournent l’attention et les obstacles techniques compliquent l’utilisation. En outre, les contenus de l’app doivent toujours avoir une implication pratique (pour une activité personnelle) et être réduits à ce qui est absolument nécessaire. Enfin, la prise en main doit pouvoir se faire sans login et répondre aux habitudes du groupe cible. Sur la base de tous ces constats, nous avons tiré des conclusions pour le développement de notre produit: la web app Easy-step est gratuite, facile à utiliser, adaptative et compatible avec tous les appareils. Ses contenus aussi peuvent être aisément adaptés et élargis à l’envi. L’app est conçue autour d’une question centrale et de quatre éléments clés. La question centrale est la suivante: Qu’est-ce que je recherche au juste? Un stage, un emploi fixe, une activité indépendante? Les quatre éléments clés sont:
– 220 termes, classés par ordre alphabétique, concernant l’entrée dans la vie professionnelle et la création d’entreprises pour les artistes et les designers;
– dix situations clés qui comprennent chacune une brève introduction, suivie de trois à cinq conseils spécifiques en rapport avec les trois objectifs (stage, emploi fixe, activité indépendante);
– certaines situations clés sont doublées d’une «matrice». Les matrices regroupent les étapes essentielles de la marche à suivre par rapport à un thème et aident ainsi à élaborer un résultat concret, par exemple un concept de portfolio;
– 68 check-lists offrant un soutien concret à l’action.
Les textes sont conçus pour être utiles à toutes les personnes qui étudient les arts visuels et le design, quel que soit leur genre, mais avec un accent mis sur les femmes. Ce paradoxe apparent, nous l’avons pris en compte par les subtilités de la langue et en évitant systématiquement les recommandations imprégnées par le modèle binaire du genre. S’inventer soi-même fait partie de l’identité des étudiants et étudiantes en design et en art. L’app Easystep les soutient dans cette démarche, en leur offrant une aide pour leurs premiers pas dans la vie professionnelle.

Liens et références bibliographiques

www.easystep.ch

Commentaires
 
 
 
imgCaptcha
 

Prochaine édition

Le prochain numéro paraîtra le 25 octobre. Focus: Égalité des sexes